A LA UNEACTUALITÉS

Le président de la République, Macky Sall, a la cérémonie de lancement du Brt : « Un pays se construit avec des bâtisseurs et non des casseurs ! »

« Un pays se construit avec des bâtisseurs et non de des casseurs » ! C’est en ces termes que le président de la République, Macky Sall, a terminé son allocation dans la soirée d’hier, dimanche 14 janvier, au lancement officiel du Bus rapid transit (Brt). Parlant ainsi, le chef de l’Etat fait allusion à son programme infrastructurel initié dans la capitale sénégalaise.

Le Brt et le Train express régional, (Ter) dont le chef de l’Etat annonce la réception prochaine de la seconde phase et le début des études pour une extension vers Thiés, sont des promesses auxquelles « il accorde une attention particulière ». Le Brt connaitra un démarrage effectif de ses activités, espère le président de la République, Macky Sall, en février prochain. Pour l’instant, il annonce qu’une compagnie spéciale de la Police nationale est affectée à la surveillance des installations et au bon déroulement de la liaison entre Guédiawaye et Petersen.  Macky Sall dira en outre que le Brt le réconforte dans sa volonté d’offrir un meilleur système de transport aux Dakarois parce que si rien n’est fait, ils seront confrontés à des problèmes de mobilité aux conséquences énormes pour le Sénégal.  Le vice-président de la Banque mondiale, Ousmane Diagana, a souligné pour sa part que le Brt constitue l’un des plus grands financements de la Banque mondiale en Afrique avec un coût estimé à 220 milliards de Francs Cfa.  Pour lui, le Brt marque l’engagement de Macky Sall et de son gouvernement, à protéger l’environnement et améliorer le cadre de vie. Le chef de la délégation de l’Union européenne (Ue) à Dakar, Jean Marc Pisani, s’engage dans la même mouvance et trouve que « le Brt répond aux défis de la mobilité, la qualité de l’air, à la santé et prépare le Sénégal à la transition verte ». Le directeur du Cetud, Thierno Birahim Aw, annonce une panoplie de mesures pour renforcer la sécurité sur le trajet. Un centre d’opération et de maintenance est construit à ce propos sur une superficie de 6 ha, à Gadaye, dans le département de Guédiawaye.

Fatou NDIAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page