ECONOMIE

Le président Macky Sall prend 15 directives

Il demande ainsi un meilleur contrôle des prix. Il y a aussi l’accélération du paiement de la compensation due aux meuniers (15 milliards de FCfa) et le paiement de la subvention du riz paddy (30 FCfa au producteur et 20 FCfa au transformateur). Macky Sall décide aussi de suspendre les droits d’accises sur les corps gras et les importations d’huile. M. Sall annonce aussi l’ouverture de négociations avec l’Inde et le Pakistan sur l’importation de riz.

L’autre directive est liée au renforcement du contrôle des prix et les moyens matériels du ministère du Commerce. Le chef de l’Etat demande aussi la maîtrise des droits et frais de passage portuaires ainsi que la décongestion du Port autonome de Dakar.

Il a en outre demandé la mise en place d’un numéro vert opérationnel pour informer les usagers de façon efficace et d’un système d’information, d’alerte et de suivi des prix. D’autres mesures structurelles sont annoncées. Il s’agit de la réorganisation des circuits d’importation, la relance de la production agricole, l’amélioration du cadre de gestion des filières d’intérêt stratégique (riz, tomate, oignon, pomme de terre), la promotion du consommer local. Le président de la République donne au Gouvernement un délai de trois semaines pour mettre en application ces directives. Il appelle à  mettre en place, d’ici le 20 octobre prochain, d’un plan de gestion et une cartographie des prix suivant les zones afin d’assurer un meilleur contrôle. 
Adou FAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page