INTERNATIONAL

Le procès du meurtrier de George Floyd retardé aux États-Unis

fr.euronews.com

C’est un procès sous tension qui devait commencer à Minneapolis, celui de l’ex-policier Derek Chauvin accusé du meurtre de George Floyd. 2 000 gardes nationaux, et plus d’un millier de policiers sont mobilisés pour contenir d’éventuels débordements des manifestations Black Lives Matter. Clôtures en béton et barbelés ont été installés autour du tribunal.

« Justice pour George Floyd », « condamnez les flics tueurs » sont quelques uns des slogans des manifestants.

Lundi, ils étaient près d’un millier à marcher vers le palais de justice et comptent bien recommencer jusqu’à la fin du procès, même si cela va durer. (Il pourrait ne s’achever que dans un ou deux mois). La sélection du jury a déjà été retardée pour cause d’incertitudes sur les charges pesant sur l’accusé, ce qui les inquiète :

Nous avions le sentiment que cela pouvait être retardé. Nous espérons et nous prions pour qu’ils aillent de l’avant. Nous avons découvert qu’ils essayaient de faire pression pour faire passer l’accusation de meurtre au troisième degré, mais c’est trop peu, nous voulons le maximum » explique Cortez Rice de Minneapolis.

« Il devrait définitivement être condamné pour assassinat, que cela relève du meurtre au second degré ou du premier degré. Plus il passera de temps en prison, mieux ce sera », explique Nikki, habitante de Minneapolis.

« 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page