A LA UNEACTUALITÉS

Le Récap- Contrôle des parrainages au conseil constitutionnel : Amadou Ba et Khalifa Sall passent, Mimi Touré au second tour, Anta Babacar Ngom sauve la mise

La Commission de contrôle des parrainages du Conseil constitutionnel continue d’examiner les dossiers de parrainage déposés par les mandataires des différents candidats déclarés. Lors de cette 4ème journée de contrôle de parrainage hier, jeudi 4 janvier 2024, beaucoup de candidats ont vu leurs dossiers passer d’office, à l’instar du Pm Amadou Bâ, de l’ancien maire socialiste de Dakar Khalifa Sall et d’Anta Babacar Ngom, première candidate à franchir cette étape  des parrainages. D’autres dossiers ont été recalés ou envoyés en rattrapage pour régularisation comme pour l’ancienne Pm Aminata Touré avec 18.800 parrains à régulariser.

La commission de contrôle des parrainages au Conseil constitutionnel a entamé hier,  jeudi 4 janvier 2024, son 4ème jour de travaux. L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye est passé au second tour après avoir validé 30.460 parrains, avec 17.254 doublons externes. Ainsi, il devra régulariser 13.771 parrains pour passer cette étape des parrainages.

Une étape aisément franchie par l’ancien maire de Dakar, Khalifa  Sall, qui a validé son dossier pour le second tour. Khalifa Sall est le 7e candidat déclaré à valider son dossier devant la commission de contrôle des parrainages. Le leader de Taxawu Senegal est passé grâce au parrainage parlementaire avec 13 députés.

Il en a été de même, en ce quatrième jour de contrôle des parrainages au Conseil constitutionnel pour le dossier de candidature d’Amadou Ba, actuel Premier ministre. Ledit dossier a été contrôlé et validé d’office. A noter que le candidat du régime sortant a choisi le parrainage des élus locaux, notamment cent vingt(120) maires et présidents de Conseils départementaux pour passer l’étape des parrainages. Ce qui lui a permis de bien valider son dossier devant la commission de contrôle.

Autre fait marquant dans ce 4ème jour de contrôle de parrainage devant la commission de contrôle du Conseil constitutionnel, c’est le passage d’Anta Babacar Ngom, première femme candidate à valider ses parrainages. Anta Babacar Ngom a validé son dossier de candidature avec 45 328 parrains. Depuis mercredi 3 janvier 2024 et jusqu’à hier, jeudi, c’est le premier candidat à avoir validé son dossier par le parrainage citoyen. Elle a validé dix (10) régions.

Après la validation de la candidature d’Anta Babacar Ngom, c’était au tour de l’ancienne Première ministre Aminata Touré de voir son dossier passer au filtre de la commission de contrôle des parrainages. La candidate de MIMI2024 va devoir passer au second tour puisqu’elle n’a validé son dossier qu’avec 25.251 parrains. Aminata Touré a eu 19.800 doublons externes et n’a comptabilisé que trois(3) régions. Elle devra donc régulariser à hauteur de 18.980 et compléter quatre (4) régions, environ 2000 parrains dans chacune.

Autre dossier de candidature à être admis au second tour, hier, jeudi, c’est celui de Mame Boye Diao. Le maire de Kolda a validé son dossier de candidature avec 32.278 parrains. Donc, il lui faudra régulariser plus de 11.000 parrains pour valider définitivement cette étape des parrainages.

Le candidat Bassirou Diomaye Faye a été également admis au deuxième tour. Le candidat déclaré du Parti dissout Pastef a validé 40.012 parrains mais il a 6609 doublons. Il va devoir régulariser 4219. Ce qui devrait être une formalité pour le candidat de l’ex-Pastef qui validé neuf (9) régions sur les sept(7) requises.

B COLY (STAGIAIRE)

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page