A LA UNESPORTS

Le Sénégal espéré en… 2029 ? – Rewmi.com

 Dans son rapport de présentation à l’Assemblée nationale, en décembre dernier, de son budget 2023 (de l’ordre de 23 milliards Cfa), le ministre des Sports, Yankhoba Diatara, avait informé les députés que le Sénégal se positionnait pour l’organisation de la Can, non pas en 2025, mais plutôt en 2027, eu égard aux nouvelles règles de la Confédération africaine de football (Caf).

Le cahier des charges pour abriter un tel évènement ayant changé, avec le nombre de participants qui est passé de 16 à 24 équipes.

Et pour avoir l’agrément, il faut disposer de 6 à 8 stades pour pouvoir organiser la compétition.

Dans cette perspective, le nouveau patron du sport sénégalais a prévu la réhabilitation et la construction de nouveaux stades. Mais depuis, rien n’a bougé du côté des autorités sénégalaises qui n’ont posé aucun acte allant dans le sens d’une candidature pour l’édition 2027. Et avec le dernier communiqué de la Caf, tout indique que le Sénégal est «forclos» pour 2027.

Un cahier des charges contraignant
En effet, au lendemain de son dernier Comité exécutif, tenu par visioconférence, la Caf a d’abord fait savoir que contrairement à des rumeurs insistantes, ce ne sera pas forcément à l’Assemblée générale de l’instance, fixée le 13 juillet prochain à Cotonou, au Bénin, qu’on va connaître le pays-hôte de la Can 2025. L’instance continentale dirigée par Patrice Motsepe a seulement fait savoir qu’elle annoncera son choix «avant septembre» prochain et désignera également par la même occasion le pays-hôte de l’édition suivante, celle de 2027 !

«La Caf annoncera les nations retenues pour accueillir la Can 2025 et la Can 2027 en même temps, avant le mois de septembre de cette année», indique le communiqué. Qui explique : «La Caf a également décidé d’ouvrir la candidature pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2027 en raison des demandes de nombreuses associations membres de la Caf et de leurs gouvernements pour accueillir la compétition.»

En clair, c’est dans moins de 5 mois qu’on connaîtra les noms des deux pays organisateurs. Du coup, ce sera assez serré pour que le Sénégal, en plein chantier avec ses infrastructures, puisse déposer un dossier. Qui finalement est «plombé» surtout par le coût du cahier des charges qui a enflé, suite à l’augmentation du nombre d’équipes à 24. Occasionnant l’exigence d’au moins 6 stades.

L’édition 2027 ratée, le Sénégal ne peut maintenant que se projeter vers la Can 2029. Mais là, il faut se préparer… dès maintenant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page