POLITIQUE

Le Sénégal lance un lobbying mondial alors que le président Sall envisage un troisième mandat

Le Sénégal a embauché sa première société de lobbying américaine depuis des années dans le cadre d’une campagne mondiale visant à redorer la réputation du président Macky Sall alors que le dirigeant ouest-africain envisage un troisième mandat controversé.

Mercury Public Affairs, basé à New York, doit être payé 15 000 $ par mois pour fournir «des services de conseil stratégique, de relations gouvernementales, de lobbying et de relations publiques» au profit du bureau de la présidence, selon un dossier de lobbying récemment divulgué .Le contrat de trois mois court du 25 juin à fin septembre. C’est la première fois que le Sénégal a une représentation extérieure à Washington depuis 2017.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page