POLITIQUE

«LE SENEGAL N’EST PAS LE ROYAUME DE DJIMBORY !»

Mamadou Lamine Dianté, président du Mouvement pour une Citoyenneté engagée Mce – Àndu nawle/Yewwi Askan Wi condamne «l’attaque contre le cortège» de Ousmane Sonko dans le cadre de son «Néméku Tour». «Macky Sall et son régime poursuivent leur sale besogne attentatoire aux libertés individuelles et collectives consacrées par la Constitution. Sans surprise, nous avons appris, avec tous les Sénégalais, l’attaque brutale perpétrée contre le cortège de Ousmane Sonko, symptomatique de l’idiotie d’un Etat aux abois. «Le Sénégal n’est pas le royaume de Djimbory !», soutient Mamadou Lamine Dianté dans un communiqué.

«Au nom de quoi Macky Sall, en attendant le démarrage de ses soi-disant tournées économiques, s’est déjà tapé une petite balade dans la banlieue de Dakar passée presqu’inaperçue, interdirait à un opposant de mener son «Néméku tour» à la rencontre de sa base en perspective de futures échéances ?», s’interroge M. Dianté «La République des courtisans tremble au moindre acte posé par Ousmane Sonko», constate le président du Mouvement pour une Citoyenneté engagée Mce – Àndu nawle/Yewwi Askan Wi qui estime que «la peur a absolument changé de camp, mais il convient de savoir raison garder au nom de la paix et de la stabilité du Sénégal». «La Constitution du Sénégal garantit les mêmes droits à tous les Sénégalais, sans discrimination.»

«Le Mce – Àndu nawle dénonce avec véhémence, ces agissements barbares et rétrogrades qui enfoncent encore plus notre démocratie, et exige le respect scrupuleux des droits de Ousmane Sonko à mener en toute liberté, ses activités sur n’importe quelle partie du territoire national», affirme M. Dianté, «lui réitérant son soutien indéfectible». «Il incite le camarade Ousmane Sonko à maintenir sa tournée nationale. En cas de récidive, Macky Sall et son fallacieux alibi de «trouble à l’ordre public», seront tenus pour seuls et uniques coupables de tout ce qui adviendra. Les Sénégalais épris de Justice sauront prendre leurs entières responsabilités», ajoute-t-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page