ECONOMIE

Le titre BOA Côte d’Ivoire réalise la plus forte hausse de cours ce 7 mars 2023.

Le cours de cet établissement bancaire est passé de 4 240 FCFA la veille à 4 555 FCFA ce 7 mars 2023, soit une augmentation de 315 FCFA. Au troisième trimestre 2022, cet établissement bancaire a réalisé un résultat net de 15,134 milliards de FCFA, en léger repli de 0,5% par rapport au troisième trimestre 2021.
BOA Côte d’Ivoire occupe la tête du TOP 5 des plus fortes hausses de cours devant Compagnie Ivoirienne d’électricité Côte  d’Ivoire (plus 5,13% à 2 050 FCFA), Société Ivoirienne de banque Côte d’Ivoire (plus 5,13% à 4 995 FCFA), BOA Niger (plus 1,75% à 6 100 FCFA) et Bolloré Côte d’Ivoire (plus 1,49% à 1 360 FCFA).
 
Quant au Flop 5 des plus fortes baisses de cours, il est occupé par les titres SETAO Côte d’Ivoire (moins 4,35% à 1 100 FCFA), Total Sénégal (moins 3,40% à 2 700 FCFA), Filtisac Côte d’Ivoire (moins 2,83% à 1 200 FCFA), BOA Sénégal (moins 1,80% à 2 450 FCFA) et SITAB Côte d’Ivoire (moins 1,57% à 6 595 FCFA).
 
La valeur transigée du marché s’est établie à 561,845 millions de FCFA contre 3,316 milliards de FCFA le 6 mars 2023.
 
De son côté, la capitalisation boursière du marché des actions a augmenté de 13,849 milliards, s’élevant à 7704,684 milliards de FCFA contre 7690,835 milliards de FCFA la veille.
 
Pour sa part, la capitalisation du marché obligataire est aussi en hausse de 13,492 milliards passant de 9984,108 milliards de FCFA la veille à 9997,600 milliards de FCFA ce 7 mars.
 
 
Du côté des indices, l’évolution contrastée se poursuit. L’indice composite (l’indice général de la Bourse) progressé ainsi de 0,18% à 207,10 points contre 206,73 points la veille.
 
De son côté, l’indice BRVM 30 (indice des 30 valeurs les plus échangées du marché) est en légère hausse de 0,06% à 103,20 points contre 103,14 points la veille.
  
En revanche, l’indice BRVM Prestige (qui regroupe l’ensemble des valeurs inscrites sur le compartiment Prestige) enregistre une baisse de 0,63% à 106,79 points contre 107,47 points précédemment.
 
Oumar Nourou

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page