SOCIETE / FAITS DIVERS

Le verdit est connu – Rewmi.com

Le verdict du procès Sitor Ndour et de sa femme de ménage qui l’accuse de viol est tombé. Le responsable de l’Alliance pour la République (Apr), est édifié sur son sort. La Chambre criminelle du tribunal de Grande instance de Dakar a rendu mercredi 19 avril son verdict.

L’ex Directeur général du Coud, et ex PCA de la Société d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta du Fleuve Sénégal (SAED),placé sous mandat de dépôt en août dernier, a été relaxé au bénéfice du doute. Le 20 mars dernier, le représentant du ministère public avait  requis 10 ans de réclusion criminelle contre Sitor Ndour. Alors que les avocats de la défense avaient plaidé la relaxe pure et simple de leur client.

Sa domestique, âgée de 17 ans lors du présumé viol, avait demandé 50 millions de dommages et intérêts pour préjudice subi. Sitor Ndour a nié les accusations, arguant qu’il s’agissait d’une affaire de chantage et de tentative d’extorsion de fonds.

Pour mémoire,  l’ancien Dg du Coud, accusé de viol par sa domestique de 17 ans, au lendemain de la Tabaski, a été mis au gnouf suite à une plainte déposée à son encontre par la maman de la victime. Ndira Dione, la mère de la présumée victime, avait fait une sortie médiatique au cours de laquelle, elle accusait l’ancien Dg du Coud d’avoir violé sa fille.

La dame avait aussi précisé que les faits se sont déroulés au lendemain de la Tabaski, alors que A. Thiam venait juste de faire trois jours chez le responsable…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page