A LA UNEACTUALITÉS

les dernières violences tribales ont fait au moins 145 morts – Sud Quotidien

Les récents affrontements au Soudan ont fait au moins 145 morts et blessé plus de 180 autres depuis le début du mois de juin selon l’ONU. Les violences ont eu lieu dans la région de Kulbus, dans l’ouest du Darfour, à 100 km au nord d’El Geneina, la capitale de cet État en proie à des troubles.

Le conflit sanglant entre les tribus Gimir et Rizeigat a éclaté la semaine dernière en raison d’un différend sur des terres agricoles.

Depuis l’irruption de la violence, environ 12 000 résidents de la ville ont fui la zone, dans le même temps les autorités soudanaises ont déployé des troupes dont 80 véhicules de sécurité pour mettre fin aux attaques et protéger cinq sources d’eau potable.

Selon plusieurs sources locales, la situation est sous contrôle dans 70 % de la localité de Kulbus. Les groupes locaux accusent souvent les miliciens de la RSF, issus des tribus arabes, de soutenir leurs clans en affirmant qu’ils utilisent les armes contre les civils.

En retour, les Rizeigat estiment que les anciens rebelles qui sont toujours armés en raison de la non-application des accords de sécurité utilisent leurs armes contre les Arabes.

Les affrontements tribaux qui ont eu lieu plus tôt cette année dans la région de Kereneik ont déplacé environ 124 000 personnes. En outre, 36 villages de la localité ont été touchés, dont cinq complètement pillés et brûlés.

africanews

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page