ECONOMIE

Les indices sectoriels orientent à la baisse le marché des actions de la BRMV.

La SGI note en effet dans sa revue que le marché des actions a clôturé en baisse cette semaine avec un BRVM C qui a reculé de 0,97% à 204,07 points et un BRVM 10 qui s’est contracté de 0,73% à 162,5 points. <<La contreperformance constatée cette semaine est imputable aux baisses enregistrées au niveau de tous les indices sectoriels à l’exception du secteur Services Publics qui a enregistré une hausse de 0,06%>>, analyse FGI. C’est ainsi que les secteurs Agriculture (-5,26%), Transport (-1,64%), Industrie (-1,01%), Distribution (-0,91%), Finance (-0,90%) et Autres Secteurs (-0,34%) sont tous en piètre forme durant la période sous revue.
 
Au niveau des transactions en volume, la SGI souligne qu’elles sont en baisse, contrairement à la semaine précédente, en s’établissant à 2 340 423 titres échangés contre8 003 931 titres. Ecobank Transnational Incorporated Togo domine les échanges en représentant 85% de ce volume. En valeur, les transactions ont baissé de 92,47 % à 2,04 milliards FCFA contre 27,06 milliards de FCFA la semaine passée. Selon FGI, la Sonatel représente 34 % de cette valeur suivie du titre PALM Côte d’Ivoire (11%). Au total, 14 valeurs sont en hausse contre 24 en baisse, 6 valeurs sont restées constantes.
 
Concernant le marché des obligations de la BRVM, il affiche, quant à lui, une capitalisation boursière en hausse de 77 millions de FCFA, soit 0,54%. La capitalisation globale du marché des obligations est de 8 192 milliards de FCFA au 02 septembre 2022. <<L’obligation trésor public du Niger 6,50% 2020-2027 représente 18% des transactions en valeur qui, elles, ont baissé de 93,15% à 64,48 milliards FCFA>>, analyse la SGI FGI.
 
Sur le marché des titres publics, FGI note dans sa Revue que plus de 98 milliards de FCFA ont été levés durant la semaine du 29 août au4 septembre 2022. Les fonds émis ont concerné des Obligations Assimilables du Trésor (OAT) et un Bon Assimilable du Trésor (BAT) de la Côte d’Ivoire. Le rendement moyen pondéré des OAT est ressorti à 5,30% contre 6,27% sur trois semaines tandis que celui des BAT est de 2,65 % contre 3,11 % sur une semaine. Le taux moyen de couverture des opérations s’élève à 187%.
 
 
 Oumar Nourou

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page