A LA UNEACTUALITÉS

Les inondations en Libye causées par la tempête Daniel ont fait plus de 11 000 morts et 10 000 disparus

Le bilan est effroyable et fait de ces inondations l’une des pires catastrophes humanitaires des dernières années. Les Nations unies, citant le Croissant rouge libyen ont annoncé dans la nuit de samedi à dimanche 17 septembre qu’au moins 11 300 personnes sont mortes et 10 000 restent portées disparues à Derna, dans l’est de la Libye.

« Ces chiffres devraient augmenter alors que les équipes de recherche et de sauvetage travaillent sans relâche », a averti l’OCHA, l’agence onusienne chargée des affaires humanitaires.

C’est la tempête Daniel qui s’est abattue lundi sur le pays qui est à l’origine du drame. Elle a entraîné la rupture de deux barrages en amont de cette ville de 100 000 habitants ; c’est comme si un tsunami s’était ensuite déclenché le long de l’oued qui traverse Derna, entraînant tout sur son passage.

Le travail des secours est très compliqué dans cette région où le chaos politique règne dans le pays depuis la fin du régime de Maoummar Kadhafi en 2011. Les chances de retrouver des survivants sont aujourd’hui infimes.

Sur le front des secours, l’hôpital militaire que la France a déployé devrait être opérationnel ce dimanche après qu’un troisième avion a pu atterrir dans la nuit.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page