A LA UNESOCIETE / FAITS DIVERS

Les nouveaux prix du ciment validés

Le Conseil régional de la consommation s’est réuni hier  à la gouvernance de Saint-Louis, sous la présidence du gouverneur adjoint chargé du développement, Modou Mamoune Diop. Une rencontre qui a permis aux différents acteurs d’harmoniser et  d’arrêter le prix de la tonne de ciment dans les trois départements de la région saint-louisienne.

 

Les services et acteurs concernés se sont entendus sur les   différentiels  de transport applicables aux prix du ciment dans la région Nord, après  plusieurs heures de discussions et d’échanges.  Pour  le gouverneur adjoint en charge du développement, Modou Mamoune Diop, sur proposition du Conseil régional de la consommation, les prix de la tonne  du ciment ont été fixés et applicables dans la région de Saint-Louis, avec la prise en compte du différentiel transport dans les trois départements. « Le ciment est désormais vendu à 79 000  F CFA la tonne dans le département de  Saint-Louis, 80 000 F CFA dans celui  de Dagana et 82 000 F CFA à Podor.  Ces nouveaux tarifs  prennent en compte le prix du ciment au niveau de l’usine, mais aussi le coût du transport fixé à 9 000 F CFA pour Saint-Louis, 10 000 F CFA pour Dagana et 12 000 F CFA pour Podor. A ces différentiels de transport, s’ajoute  une marge bénéficiaire de 3 000 F CFA qui a été  fixée par arrêté ministériel du commerce », a déclaré Modou Mamoune Diop.

D’après lui, les nouveaux prix sont applicables à partir de maintenant. « L’État fait de son mieux pour soulager les populations, donc il faut que tout le monde participe  pour l’accompagner.  Raison pour laquelle, des opérations de contrôle seront menées  pour s’assurer que les commerçants respectent  les nouveaux prix de la tonne du ciment dans la région’’, a-t-il ajouté.

Des instructions que le Service régional du commerce compte suivre à la lettre. Pour son directeur Pierre Moundaw Mandioune, les commerçants seront d’abord sensibilisés et informés  pour une effectivité de l’application des prix arrêtés. « Nous,  en tant que service de l’État en charge de la mise en œuvre, nous allons nous mettre en ordre de bataille. Des opérations de contrôle seront fréquemment menées, en rapport avec les forces de défense et de sécurité  pour que les mesures qui sont arrêtées par le comité régional de la consommation   soient respectées au niveau  de Saint-Louis », a soutenu M. Mandioune.

Un respect des prix qui ne devrait pas  poser de problème  si l’on se fie aux engagements  du président Unacois/Yessal de la région de Saint-Louis,  Babacar Ndiaye. A l’en croire,  la rencontre avec l’autorité administrative et le Service régional du commerce est venue au bon moment et va permettre de baisser la tension, de dissiper les malentendus  entre commerçants et clients. « En tant que  structure responsable, nous demandons à  nos  membres de respecter les prix fixés pour le ciment  et de ne pas les augmenter. Si les dirigeants font des efforts, il faut que nous, acteurs aussi faisons de même et évitons ainsi des ennuis avec les services de contrôle de l’État », a insisté le président de l’Unacois/Yessal section Saint-Louis.

Pour les associations de consommateurs, les jalons de régulation du marché du  ciment posés par l’État doivent se poursuivre dans les autres denrées alimentaires de première nécessité. « Les populations n’en peuvent plus. Tout est devenu très cher. Les prix flambent de jour en jour. C’est pourquoi nous invitons le Service régional du commerce et les acteurs  concernés à veiller à  l’application des prix du ciment  fixés au sortir du comité régional de la consommation.   Mais  nous espérons  que l’État va revoir les prix à la baisse et vendre la tonne à 65 000 F CFA, voire 60 000 F CFA, une fois que les prix des intrants qui entrent dans la production de ciment reviennent à la normale », a signalé Zayir Fall, représentant de l’Union nationale des consommateurs du Sénégal (UNCS) à Saint-Louis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page