ECONOMIE

Les précisions de la Société nationale des chemins de fer de France

Quelques jours après la polémique suscitée par une enquête du Figaro sur le Train Express Régional, la Société nationale des chemins de fers de France (Sncf), qui assure l’exploitation du Ter à travers sa filiale Seter, vient de réagir. Et c’est pour faire deux annonces. Elle informe que le 17 janvier dernier, l’Etat du Sénégal a confié à la Seter, l’exploitation et la maintenance du Ter de Dakar pour les 3 prochaines années.

«La Sncf se félicite de l’entrée à 34 % de la Senter au capital de la Seter», a précisé la Sncf. Elle ajoute qu’il  s’agit là, d’un contrat de service entre la Société nationale sénégalaise (Senter), propriétaire de l’ensemble du patrimoine du Ter de Dakar, et la Seter qui est une filiale à 100 % du Groupe Sncf.
 
Selon la même source souligne ce contrat de service entre la Senter propriétaire de l’ensemble du patrimoine du Ter de Dakar, et la Seter, filiale à 100% du groupe Sncf, vient couronner l’excellence du travail réalisé en commun depuis 2018 entre le Sénégal et le groupe français au service des voyageurs de la région dakaroise et d’une mobilité durable respectueuse du climat.

Adou Faye 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page