ECONOMIE

Les prix à la consommation augmentent de 1% au mois d’octobre 2022.

>, note l’INS.

En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires augmentent de 0,8%, principalement en raison d’une hausse des prix des œufs (+11,3%), des dérivés laitiers et fromages (+3,4%), des viandes ovines (+2,5%) et des viandes bovines (+2,2%).
En revanche, l’INS signale une baisse de 2,7% des prix des volailles.

<<En octobre, les prix des produits de l’habillement augmentent de 6,1% en raison de la fin des soldes d’été>>, relève cette structure. Ainsi les prix des articles d’habillement augmentent de 6,1%, ceux des chaussures de 7,3%, ceux des tissus de 1,2% et ceux des accessoires divers de 2%.

Selon toujours l’INS, en octobre, les prix du groupe « logement, eau, gaz, électricité » augmentent de 0,7%. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix du groupe « alimentation en eau et services divers liés au logement » de 5,4%, en raison de la révision des tarifs des services de l’assainissement.
 
​​​​​​​Durant la période sous revue, le taux d’inflation augmente légèrement à 9,2% après s’être établi à 9,1% au mois précédent.
En octobre 2022, les prix de l’alimentation augmentent de 12,9% sur un an. <<Cette hausse provient principalement de l’augmentation des prix des œufs de 33,3%, des viandes ovines de 21,1%, des huiles alimentaires de 20,8%, des légumes frais de 18,5%, des viandes bovines de 15,1%, et des viandes des volailles de 15%>>, explique l’INS.
 
Concernant les prix des produits manufacturés, ils augmentent de 9,6% sur un an, en raison de la hausse des prix des matériaux de construction de 10,3%, des produits de l’habillement de 9,7% et des produits d’entretien courant du foyer de 9,4%.
Pour les services, l’augmentation des prix de 6,2% sur un an est expliquée par la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 9,6%.

Le taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) augmente à 7,4% après 7,3% le mois précédent. Les prix des produits libres (non encadrés) augmentent de 10,3% sur un an. Les prix des produits encadrés augmentent quant à eux de 6%. Les produits alimentaires libres ont connu une hausse de 15,3% contre 0,5% pour les produits alimentaires à prix encadrés.

Oumar Nourou
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page