SOCIETE / FAITS DIVERS

Liberté Provisoire Pour Les « Néné Touti

Les femmes placées sous mandat de dépôt dans le cadre de l’affaire des groupes «Top Cas» sont rentrées chez elles. Elles ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Les Échos, qui donne l’information, précise que la bonne nouvelle est tombée en fin de semaine dernière. Le journal ajoute qu’en attendant leur éventuel procès, elles ont été placées sous contrôle judiciaire.

L’affaire «Top Cas» concerne les groupes Facebook comme «Néné Touty», «Kaay ma deey la». Dans ces forums de discussions, des célébrités étaient la cible de révélations et commentaires compromettants.

Les administratrices et certaines adhérentes avaient fait l’objet de plusieurs plaintes. Parmi les mises en cause, on peut citer Fatou Diop, Rokhaya Daba Tine, Amy Cissé Mbaye et Mame Bassine Niang.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page