SPORTS

Liga : porté par Rodrygo, le Real Madrid dompte Bilbao et reprend le large

Ce dimanche, la 30e journée de Liga offrait un sacré choc au sommet entre le Real Madrid (1er, 72 points) et Bilbao (4e, 56 points). Une affiche savoureuse pour laquelle les Merengues optaient pour un 4-4-2 losange avec les Français Ferland Mendy et Aurélien Tchouaméni qui débutaient sur le terrain. Devant, Jude Bellingham soutenait Rodrygo Goes et Brahim Diaz en attaque. Pour Bilbao, un 4-2-3-1 était choisi avec Inaki Williams, Oihan Sancet et Alex Berenguer pour soutenir Gorka Guruzeta. Dans les buts, Unai Simon laissait place à Julen Agirrezabala.

Après une première tentative d’Inaki Williams qui ne mettait pas Andriy Lunin en difficulté (5e), c’est Rodrygo Goes qui s’en allait ouvrir le score. Bien trouvé sur la gauche par Brahim Diaz, il armait une lourde frappe puissante qui se logeait sur la droite du but basque (1-0, 8e). Une entame canon pour la Casa Blanca qui prenait déjà les devants. Conservant le contrôle du jeu et du ballon, le Real Madrid avait quelques possibilités comme une frappe écrasée de Toni Kroos (34e) ou une frappe lointaine de Federico Valverde (39e) mais cela ne donnait rien.

Rodrygo a fait le show

Suite à un corner, Aurélien Tchouaméni voyait ensuite sa tête flirtait avec le poteau gauche (44e). Menant de justesse à la pause, le Real Madrid pouvait se satisfaire du contenu proposé. Au retour des vestiaires, cela repartait fort pour les Merengues. Sur la droite de la surface, Brahim Diaz armait une lourde frappe croisée où Julen Agirrezabala était battu, mais pas le poteau gauche (49e). Les joueurs de Bilbao réagissaient enfin dans la foulée avec une reprise de volée d’Inaki Williams qui obligeait Andrey Lunin à intervenir (52e).

Alors qu’on commençait à se dire que le Real Madrid n’avait pas réussi à se mettre à l’abri, c’est là que la Casa Blanca frappait. Jude Bellingham faisait la différence dans l’axe et trouvait sur sa gauche Rodrygo Goes qui effaçait un défenseur basque avant d’ajuster le gardien (2-0, 73e). Un nouveau coup de poignard pour les visiteurs qui essayaient de réagir sans succès via Iker Muniain (78e). La soirée madrilène n’était pourtant pas parfaite puisque Federico Valverde sortait touché (80e). De son côté, Eder Militao faisait son grand retour après des mois de blessure (90e +2). S’imposant 2-0, le Real Madrid reprend huit points d’avance sur son dauphin le FC Barcelone. De son côté, Bilbao reste quatrième et sous la menace de l’Atlético de Madrid qui se déplace demain soir pour affronter Villarreal.

Footmercato

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page