A LA UNEACTUALITÉS

L’OMS alerte sur les dangers d’une détérioration de la situation sanitaire et humanitaire à Gaza

(APS) – Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS, organisation mondiale de la santé, a alerté sur une détérioration continue de la situation sanitaire et humanitaire dans la bande de Gaza, estimant que l’enclave palestinienne était devenue une ‘’zone de mort’’.

Intervenant mercredi à Genève lors d’une conférence de presse, le chef de l’OMS décrit une situation humanitaire et sanitaire inhumaine dans la bande de Gaza, en Palestine, où les conditions continuent de se détériorer.

Dans des propos rapportés par Onu info, le site d’information des Nations unies, Tedros Adhanom Ghebreyesus, déclare qu’une grande partie de ce territoire palestinien a été détruite.

‘’Plus de 29.000 personnes sont mortes. De nombreuses autres sont portées disparues et présumées mortes. Et de très nombreuses autres personnes sont blessées’’, a fait savoir le directeur de l’agence onusienne en charge de la santé.

Il a signalé que la malnutrition sévère a considérablement augmenté depuis le début de la guerre, le 7 octobre, passant de moins de 1% de la population à plus de 15% dans certaines zones.

‘’Ce chiffre augmentera à mesure que la guerre se poursuivra et que les approvisionnements seront interrompus’’, a averti le chef de l’OMS en exprimant son inquiétude quant au fait que des agences telles que le Programme alimentaire mondial ne puisse pas accéder au nord de la bande de Gaza.

Le PAM a suspendu ses livraisons d’aide dans le nord de l’enclave en raison du manque de sécurité pour le personnel humanitaire et pour ceux qui ont besoin d’aide, rappelle l’OMS.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page