INTERNATIONAL

L’ONU exhorte Israël à cesser immédiatement de construire en Cisjordanie et à Jérusalem-Est

L’émissaire de l’ONU dénonce les implantations comme une « violation flagrante » du droit international

Colonisation: Israël riposte après le vote de l'ONU

Les Nations Unies ont accusé jeudi Israël d’avoir violé de manière flagrante le droit international en faisant avancer des projets de construction en Cisjordanie et à Jérusalem-Est et ont exhorté son nouveau gouvernement à arrêter immédiatement de telles constructions.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres et l’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient Tor Wennesland ont rendu compte de la mise en œuvre d’une résolution du Conseil de sécurité de 2016 déclarant que les implantations n’avaient « aucune validité juridique ». Il a exigé l’arrêt des constructions en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

M. Wennesland a déclaré dans un briefing au conseil sur le rapport de 12 pages de M. Guterres qu’il était « profondément troublé » par l’approbation par Israël d’un plan visant à ajouter 540 logements dans le quartier de Har Homa à Jérusalem-Est.

« Je souligne à nouveau, sans équivoque, que les colonies israéliennes constituent une violation flagrante des résolutions des Nations Unies et du droit international« , a souligné l’envoyé de l’ONU. 

« Ils constituent un obstacle majeur à la réalisation d’une solution à deux États et d’une paix juste, durable et globale« , a-t-il estimé.

« L’avancement de toutes les activités de colonisation doit cesser immédiatement« , a réitéré M. Wennesland.

MM. Guterres et Wennesland ont également appelé les autorités israéliennes à mettre fin à la démolition des maisons et autres biens palestiniens, « et à approuver des plans qui permettraient à ces communautés de construire légalement et de répondre à leurs besoins de développement« . 

Aprnews

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page