ACTUALITÉSJUSTICE - TRIBUNAUX - POLICE

L’opposant sénégalais Sonko condamné à 6 mois avec sursis en appel

Un tribunal sénégalais a condamné lundi l’opposant Ousmane Sonko à six mois de prison avec sursis lors d’un procès en appel pour diffamation menaçant son éligibilité à la présidentielle de 2024.

Me Baboucar Cissé, un avocat du plaignant, le ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang, a assuré devant des journalistes que cette peine rend M. Sonko inéligible si elle est maintenue. « Il a six jours pour se pourvoir. La conséquence de cette décision, si elle est définitive, c’est de l’exclure » des élections, a-t-il déclaré.

Sénégal: Ousmane Sonko dit avoir fait l'objet d'une "tentative d'assassinat"

La cour d’appel siégeant à Dakar a par ailleurs condamné M. Sonko en son absence à verser 200 millions de francs CFA (300.000 euros) de dommages et intérêts à Mame Mbaye Niang.

L’enjeu du procès dépasse largement la réputation du ministre qui s’est estimé diffamé par l’opposant. Les textes en vigueur prévoient une radiation des listes électorales, et donc une inéligibilité, dans certains cas de condamnation.

La condamnation de M. Sonko en première instance à deux mois de prison avec sursis avait suscité en mars la confusion initialement quant à ses conséquences sur son éligibilité.

Plus de 100 organisations lancent une coalition pour faire barrage à Macky Sall
voa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page