SOCIETE / FAITS DIVERS

Louga: Après Astou Sokhna, Une Autre Femme Meurt En Couches

Une autre femme perd la vie en donnant la vie à Louga, ce samedi 23 avril 2022. Mais, l’histoire de cette dame est différente du cas de Sokhna Astou, décédée à cause d’une négligence médicale. Penda Sall est décédée à cause d’une pénurie de sang. En effet, après son accouchement dans un dispensaire de Louga, elle a eu des complications, puis hémorragie avant d’être admis dans une clinique de la place. Finalement, elle y a perdu la vie.

Penda Sall, âgée seulement de 20 ans, a accouché au Poste de Santé des « Ibadou Rahmane » sis au quartier Arthiéry de Louga. Après l’accouchement, elle a commencé à saigner et son état de santé été instable. Elle a été transférée d’urgence à la Clinique Al Amine. Malheureusement, elle a perdu beaucoup de sang car, dans cette même clinique, une seule poche de sang était disponible.

Des appels au don de sang du groupe B+ sont lancés. Parallèlement, l’hôpital régional de Saint-Louis qui disposait de la quantité et de la qualité nécessaires, est saisi. Quelques minutes après l’arrivée d’une ambulance avec les poches demandées et alors qu’une blouse blanche était en train de lui faire une perfusion, Penda Sall décède.

Elle a été inhumée samedi dernier. Elle laisse derrière elle son nouveau-né qui a survécu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page