ECONOMIE

L’Usaid se ligue avec des acteurs locaux

Selon l’Usaid, le but de cet accord est de s’attaquer au problème du chômage des jeunes toutb en améliorant la compétitivité des entreprises. Ces partenariats permettront, à l’en croire, de créer des synergies visant à mieux soutenir les micro, petites et moyennes entreprises appartenant à des jeunes et des femmes entrepreneurs sénégalais.

Au cours des cinq prochaines années, l’USAID et ses partenaires assisteront le secteur privé dans la recherche de solutions axées sur le marché aux défis économiques, sociaux et environnementaux. Ainsi, ils accompagneront les femmes et les jeunes pour leur permettre de participer à la vie économique et à la prise de décision et renforceront les capacités des organisations de la société civile à plaider pour un changement positif.

Pour atteindre cet objectif, l’USAID et ses partenaires concevront et mettront en œuvre conjointement des activités dans des domaines d’intérêt commun identifiés par le biais de mécanismes existants tels que le projet Usaid Entrepreneuriat & Investissement, ainsi que les activités du projet Feed the Future Sénégal Nafoore Warsaaji et les activités du projet Policy System, et le nouveau projet Feed the Future dénommé Value Chain Services. 

Ces accords quinquennaux de partenariat permettront de renforcer les capacités de plus de 200 000 jeunes et femmes et de susciter chez eux le désir de créer de nouvelles entreprises. Vingt mille (20 000) micro-, petites et moyennes entreprises (MPME) seront encadrées et formées et se verront offrir d’autres services de développement de leurs activités en fonction de leurs besoins. Ces entreprises bénéficieront également d’un soutien financier adéquat pour développer leurs activités et accéder à de nouvelles opportunités de marché, ainsi qu’à des réseaux. 

L’Usaid s’est engagée à promouvoir le développement piloté par les acteurs locaux en diversifiant sa base de partenaires et en encourageant un recours accru aux solutions locales de développement. Ces partenariats et le soutien qui sera apporté aux MPME locales s’inscrivent dans une logique de formation de nouveaux champions capables d’impulser un développement local inclusif au Sénégal. 

Bassirou MBAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page