ECONOMIE

Macky Sall signale trois priorités majeures de l’Afrique dans le secteur de la santé

Selon lui, il  en est de même de la coordination de la riposte au plan international. C’est pourquoi l’Afrique soutient l’initiative en cours pour la conclusion d’un Traité sur la prévention, la préparation et la riposte aux pandémies. De même, a ajouté M. Sall nous pouvons nous joindre à tout consensus allant dans le sens de la révision du règlement sanitaire international pour le rendre plus robuste et plus efficace dans la prise en charge des alertes d’urgence sanitaire mondiale.
 
«Je voudrais signaler ici trois priorités majeures pour l’Afrique : Premièrement, la production médicale et pharmaceutique, pour assurer la souveraineté de nos pays dans ce domaine ; Deuxièmement, l’accès aux plateformes de commercialisation des vaccins et autres produits biotechnologiques afin de contribuer pleinement à la lutte contre les menaces sanitaires », a déclaré le chef de l’Etat. Il a signalé que des pays africains pionniers produisent déjà les vaccins, et d’autres dont le Sénégal à travers l’Institut Pasteur de Dakar sont assez avancés dans le processus avec le soutien de pays et institutions partenaires.
 
«Troisièmement, la création de hubs d’urgences pour améliorer la préparation et la riposte aux situations d’urgences sanitaires. Ces plateformes devraient comprendre des entrepôts pour le pré-positionnement de matériels, produits et équipements médicaux, des centres de formation et des unités de traitement des maladies infectieuses. Cela permettrait de mieux répondre aux urgences sanitaires grâce à un acheminement plus rapide des produits et matériels nécessaires et la disponibilité de ressources humaines qualifiées », a plaidé Macky Sall. Il  a précisé que le financement de cette initiative de hubs régionaux soutenue par l’Oms, est estimé à 145 millions de dollars Us.
 
 
Adou FAYE
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page