A LA UNEACTUALITÉS

Mademba Ass Njaay sur X @MadembAS

«Levée de corps et enterrement de Maguette Thiam» : « La gauche salue la mémoire d’un éminent membre ». C’est sobre, c’est puissant, c’est vrai et c’est digne de titrer ainsi pour parler de Maguette Thiam qui repose désormais au cimetière de Ouakam. Abdoulaye Elimane Kane, Maréma Touré, Cheikh Dieng, Yéro Deh, Mandiaye Gaye, Amy Faye Kasse, Abdoul Aziz Diagne, Buuba Jóop, Mbaye Thiam. Je cite quelques noms de personnes rencontrées à Fann, chacune ayant eu une relation politique, intellectuelle ou simplement humaine, exigeant sa présence à ce dernier moment, sur terre, avec Maguette Thiam. Humilité. Intégrité. Science. Et merci @sud_quotidien pour cet exemple que vous donnez encore à la presse sénégalaise en floutant le cercueil de Maguette ! Sutura qui fut sa marque aussi. Le décor est joli : une belle maison avec piscine et jardin. Et au premier plan un très joli montage photographique avec les 4 présidents qui se sont succédé au Sénégal depuis 1960. Et pourquoi tout ce travail iconographique ? Eh bien parce que le journal s’intéresse aux « privilèges » que la Nation accorde à ses anciens chefs d’Etat : pension, loyer, véhicules, sécurité, personnels mis à leur disposition. Avec un titre résumant le tout «Ces retraites dorées !». Mais pourquoi ce papier maintenant ? Pour que Diomaye sache ce qui l’attend après son mandat ? Pour réviser à la hausse ou à la baisse ses dépenses liées à leur retraite ? Comme aurait dit Moustapha Guèye – qui connaissait plus de hadith que lui ? – « الله أعلم». A moins que MDjigo ne m’en souffle discrètement la raison. 

Du blanc sur du rouge pour bien marquer premier conseil des ministres tenu par Diomaye. Avec un surtitre qui aurait pu être le tire et vice-versa : « Exit le PSE, bonjour le projet ! » Il est vrai que Sud ayant pris une journée koristesque supplémentaire, cela allait donner un air de plagiat. Donc le journal se contente de : « Le président Faye livre ses 5 priorités au gouvernement.» Dans l’oreille, c’est Vieux Savané qui donne son « Point de vue » sur «Projet-Bi », en fixant ses repères, dès la première phrase, sur la réalisation de ce qui a été promis : « Après l’élan de sympathie qui s’est exprimé́ un peu partout dans le monde pour soutenir l’alternance démocratique apaisée survenue au Sénégal, au soir du 24 mars 2024, il est désormais question pour le président élu, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, de s’atteler à̀ la concrétude du « PROJET collectif défendu pour un Sénégal Uni, Souverain, Juste et Prospère». Langamu : Pas facile de faire ce paragraphe car je n’aime pas donner des leçons ! D’autant que, depuis le 25 mars, presque tout le monde est de venu «Professeur de Président» donnant conseils et leçons au président élu comme si lui-même n’était pas porteur d’n projet déjà sanctionné par le vote populaire. Mais voilà, je ne peux pas ne pas demander une robuste, publique et ferme action diplomatique exigeant l’arrêt immédiat du processus qui doit aboutir à la vente aux enchères, le 16 avril prochain à Caen, de la bibliothèque de l’ancien Président du Sénégal, Senghor. Aucune argutie juridique sur la propriété privée ne devrait opposable au Sénégal. Et que Macron ne nous fasse pas le coup du «en même temps». En jugeant légitime la requête du Sénégal tout en estimant légale la vente. Une fois le processus arrêté, on pourra discuter. Deeleen jënd Siid waay : ñeen-fukki dërëm rekk, kese doŋŋ lay jar ! » #Senegal #Kebetu #Kebetu

#Sudquotidien #SudFM #Diomaye #Sonko #MaguetteThiam #Senghor

Image

L’article Mademba Ass Njaay sur X @MadembAS est apparu en premier sur Sud Quotidien.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page