SOCIETE / FAITS DIVERS

Mamadou Korka Bâ Tué à Bignona: Les Tristes Confidences De Son Père

Tenghory est désolé, consterné et prostré. Ce quartier de Bignona où créchait l’élève Mamadou Korka Bâ 22 ans, mort lundi dernier, lors des frictions entre forces de l’ordre et militants de Pastef, a mal. Son père, la foi en bandoulière, se confie.

Pour Hamidou Bâ, père de Mamadou Korka, Dieu a donné, Dieu a repris. « Korka était un garçon sage, élégant et pieux. A ses heures perdues, il était conducteur de moto Jakarta ».

En quittant la maison, poursuit-il, « il m’avait dit qu’il allait à l’école, mais les élèves avaient été libérés par leurs professeurs, vu la situation tendue à Bignona. C’est sur le retour qu’il a été mortellement atteint ».

Le corps a été déposé à la morgue de Ziguinchor.

« Depuis que Korka est mort, je n’ai pas encore vu son corps . Je veux voir mon enfant, quel que soit son état, afin que nous puissions lui offrir des sépultures dignes. La seule chose que je demande, c’est que les autorités m’aident à entrer en possession de la dépouille de mon enfant afin que je puisse le porter en terre en toute tranquillité ».

Ce jeune en classe de Terminale à l’école privée Mame Diarra de Bignona, est mort lundi lors des manifestations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page