A LA UNEEDUCATION

Marche national des syndicats d’enseignment prévue le 17 février à Kaolack: le prefet dit niet.

Les Syndicats d’enseignement regroupés au sein du G7 ont prévu d’organiser une marche nationale le 17 février à Ziguinchor. Mais le préfet a interdit la marche, évoquant une menace de trouble à l’ordre public. Ces syndicalistes réclament, depuis le début de leur mouvement d’humeur, le respect des accords signés depuis 2018. Ils ont rejeté la proposition de 69 milliards Fcfa du Gouvernement. Le Syndicat autonome des Enseignants du Moyen Secondaire (SAEMSS) et le Cadre unitaire des enseignants du moyen secondaire (CUSEMS) ont mis en branle leur neuvième plan d’action. Lequel a démarré ce mardi 15 février par un débrayage à 9 heures. Aujourd’hui mercredi 16 février, les deux syndicats vont encore observer un débrayage à partir de 9 heures suivi d’une conférence de presse conjointe. Ils ont décrété également une grève totale les jeudi 17 et vendredi 18 février.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page