A LA UNEACTUALITÉS

Marche silencieuse du collectif « Aar sunu élection » : Dakar, sous le spectre de nouvelles violences

Dakar retient son souffle. Près de quatre jours après le rassemblement contre le report de la présidentielle, projeté le vendredi 9 février dernier, à la Place de la nation mais violemment réprimée par les Forces de défense et de sécurité, le Collectif Aar Sunu Élection va encore investir la rue. En effet, les responsables de ce collectif qui regroupe des organisations de la société civile et des partis politiques a prévu aujourd’hui une «marche silencieuse » sur l’avenue Bourguiba. Le point de départ de cette marche est le rond-point Jet d’eau jusqu’à la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF), ex École normale supérieure (Ens).

Dans un entretien exclusif accordé à nos confrères du site d’information « Seneweb » hier, lundi 12 février, Alioune Tine, fondateur d’Afrikajom Center et un des principaux acteurs engagés dans la médiation de sortie de la crise actuelle que traverse le pays dit espérer « que cette marche silencieuse sera encadrée ». « Manifester est un droit constitutionnel. Il faut les autoriser, les encadrer et  le président de la République est d’accord avec cela », indiqué Alioune Tine.

NANDO CABRAL GOMIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page