A LA UNEACTUALITÉS

Mauritanie : le président Ould Cheikh El Ghazwani s’entretient avec Blinken de la coopération américano-africaine

AA / Nouakchott / Mhamed Bakaye

Le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani s’est entretenu, jeudi, avec le Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken des relations bilatérales et des moyens de renforcer la coopération américano-africaine.

C’est ce qui ressort d’un entretien téléphonique entre Ould Cheikh El Ghazwani et Blinken, selon l’agence de presse officielle mauritanienne.

Les deux parties ont discuté des moyens de développer les relations entre les deux pays et de renforcer le partenariat américano-africain, a indiqué l’agence.

Blinken a félicité Ould Cheikh El Ghazwani pour son accession à la présidence tournante de l’Union africaine.

Lors de l’ouverture du 37e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, le 17 février, Ould Cheikh El Ghazwani a assumé la présidence tournante de l’Union africaine pour 2024, succédant au président sortant des Comores, Ghazali Osmani.

Blinken a exprimé, lors de cet entretien, la disponibilité de son pays à apporter son soutien aux priorités du continent africain, soulignant sa volonté de renforcer le partenariat américano-africain.

Selon l’agence, Ould Cheikh El Ghazwani s’est félicité de la volonté du Secrétaire d’État américain de soutenir les priorités du continent, notant qu’elles sont nombreuses et multidimensionnelles.

Les priorités du continent africain sont la sécurité, la stabilité, l’éducation, le développement de la jeunesse, l’autonomisation des femmes, la consolidation de la démocratie et l’accélération de l’intégration économique en vue d’un développement global et durable, a expliqué le président mauritanien.

Concernant la situation dans la Bande de Gaza, le président Ould Cheikh El Ghazwani a insisté sur la nécessité de mettre fin à la guerre et de faire parvenir de l’aide à l’enclave palestinienne assiégée, selon la même source.

Blinken a également souligné sa volonté de trouver une solution durable à la guerre menée par Israël contre la Bande de Gaza.

Depuis le 7 octobre 2023, Israël mène une guerre dévastatrice dans la Bande de Gaza qui a fait des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d’une catastrophe humanitaire sans précédent et d’une destruction massive des infrastructures, qui ont conduit Tel Aviv à comparaitre devant la Cour internationale de Justice pour  »génocide ».

Des groupes palestiniens estiment que des milliers de Palestiniens ont été détenus par les forces israéliennes dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre.

Israël a également imposé un blocus paralysant sur la bande de Gaza, laissant sa population, en particulier les habitants du nord de Gaza, au bord de la famine.

La guerre israélienne a provoqué le déplacement interne de 85% de la population de Gaza, en raison de graves pénuries de nourriture, d’eau potable et de médicaments, tandis que 60% des infrastructures de l’enclave ont été endommagées ou détruites, selon l’ONU.

Israël est accusé de génocide devant la Cour internationale de Justice (CIJ). Une décision provisoire rendue en janvier a ordonné à Tel-Aviv de mettre fin aux actes de génocide et de prendre des mesures pour garantir que l’aide humanitaire soit fournie aux civils de Gaza.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page