POLITIQUE

MBOUR : Aly Ngouille Ndiaye promet la vitalité du tourisme et de la pêche

Le candidat de la Coalition ‘’Aly Ngouille 2024’’ était ce week-end dans la commune de Kamb (département de Linguère) notamment à Mbayene Thiasdé et à Mbour commune.  A Kamb, l’ancien ministre de l’Agriculture, de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire (Maersa), Aly Ngouille Ndiaye s’est longuement épanché avec ses militants et sympathisants sur la nécessité d’accéder à la souveraineté alimentaire. « Dans mon programme, nous avons mis le focus sur la souveraineté alimentaire. Et durant les cinq premières années, j’entends mettre le focus sur la normalisation du secteur de la pêche et de la souveraineté alimentaire ».  A Mbour, les principales activités sont le tourisme et de la pêche. Sur ces deux activités à fort potentialité, Aly Ngouille Ndiaye a laissé entendre qu’il va y jouer son tout si le peuple lui fait confiance au soir du 24 mars 2024. Dans toutes les zones de pêche visitées, « nous avons constaté la rareté de la ressource ». Une situation imputable, selon « le Centre de recherches océanographiques de Dakar-Thiaroye (Crodt) à la surexploitation de la ressource », a fait savoir le candidat de la « coalition Aly Ngouille 2024 ». Et de relever : «  Nous avons décidé, si nous sommes élu à la tête du pays d’arrêter immédiatement cette surexploitation. Elle passera par la réduction des quotas, voire même l’annulation des accords si toutefois c’est nécessaire. Parce qu’on ne peut pas « concevoir qu’au Sénégal avec plus de 700 km de côtes très poissonneuses, on peine à trouver la denrée ». Concernant le secteur du tourisme, « nous pensons que celui-ci a encore de beaux-jours devant lui », a dit le président et candidat de la « Coalition Aly Ngouille 2024 ». Aujourd’hui, « nous devons faire plus et mieux pour attirer les investisseurs dans ce secteur à développer le tourisme d’affaires et par ricochet permettre aux Mbourois d’y trouver leur compte », a-t-il fait remarquer.

JEAN PIERRE MALOU

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page