ACTUALITÉSPOLITIQUE

Meeting de Lancement du mouvement de la FAFEJ : Berthe Gnilane Faye réussi son pari et s’engage pour le développement de Fatick

Devant ses membres militants et sympathisants, Berthe Gnilane Faye de se réjouir « Ce 09 Févier 2024 marque un grand tournant pour la « Fédération pour l’Autonomisation des Femmes et l’Emploi des Jeunes/Développement et Politique – FAFEJ ». En effet, après des années de travail, d’engagement socio-économique, de présence pour l’accompagnement des Femmes et des Jeunes, nous sommes là, pour lancer officiellement notre mouvement FAFEJ/Développement et Politique ».
Abordant sur la genèse du mouvement, la dame précise que « Le but de ce lancement est d’élargir la communication sur cette organisation qui est mise en place pour fédérer toutes les associations que j’ai l’honneur de coordonner de 2017 à nos jours. FAFEJ est constituée des membres actifs de plus d’une vingtaine d’associations socio- économiques ».
Elle ajoute « Nous œuvrons pour le développement à travers des formations, des financements, l’accompagnement des femmes et l’auto-emploi des jeunes. Nous avons à notre actif la formation de plus de 370 bénéficiaires dans différentes filières que sont entre autres la transformation des produits céréaliers et des fruits et légumes, les techniques emballages, l’huilerie, la saponification, l’aviculture, l’Entreprenariat féminin et le Marketing commercial ».
Toujours dans ses activités, Berthe Gnilane Faye ajoute « Nous avons déjà financé 1667 femmes et jeunes pour un montant global de 226 645 000 FCFA avec le produit « Nano crédit » de la Der/ Fj . Notre propre ligne de crédit dénommé « Crédit FAFEJ » a financé a hauteur de 8 550 000 FCFA à 102 femmes ».
Dans sa volonté de réussir l’objectif de développement durable dans la ville de Fatick, la FAFEJ s’enrôle dans les registres du référentiel politique du Senegal. « Notre vision de valorisation et de capacitation des Femmes et des Jeunes entre en parfaite cohésion avec la vision avec du Plan Sénégal Emergent à travers les axes stratégiques que sont la transformation structurelle de l’économique et de la croissance et  le capital humain, protection sociale et développement durable. De ce fait, ce lancement marque aussi notre ancrage dans la vie économique et politique de notre pays ».
L’occasion a été belle pour l’agent vérificateur du ministère des finances de rendre un hommage au président de la république et à son épouse. « Ainsi nous profitons de ce moment pour remercier le Président de la République pour tous les programmes et projets mis en place pour l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes. Grace à ces programmes, nous avons bénéficié de séminaires de formation et de nano crédits qui ont permis à des milliers de femmes et de jeunes d’avoir accès au financement et à une activité génératrice de revenus ».

Elle ajoute « Nos remerciements vont aussi à l’endroit de tous les responsables politiques de Fatick qui ont présent à cette activité, aux présidentes des groupement de femmes, à la presse et à toutes les bonnes volontés qui ont participé à la préparation et à la bonne tenue de notre activité ».

Malgré ses satisfactions pour le chef de l’Etat et des nombreuses personnalités politiques de la ville de Mame Mindiss, Berthe Gnilane Faye glisse quelques doléances. « Je ne saurais terminer ce discours, sans adresser certaines requêtes au chef de l’Etat et à son épouse. Pour propulser les femmes et les jeunes de Fatick en général et de FAFEJ en particulier, et accroître notre engagement pour le développement et dans la politique aux niveaux local et national ».
Elle poursuit « nous désirons disposer d’une unité de transformation annexée d’un grand super Marché à Fatick , d’Alléger le processus l’obtention de l’autorisation de fabrication et de mise en vente communément appelé (code FRA) pour permettre aux femmes de participer aux foires internationales . Nous souhaitons la facilitation à l’accès à la terre pour l’implantation d’un super Marché et une centrale d’achats où les femmes pourront faire échanger leurs produits , Accroitre la promotion des femmes cadres de Fatick , Faciliter l’accès à nos jeunes à des emplois selon leur spécialité pour soulager la lourde tâche des femmes dans les ménages et mettre à terme l’immigration clandestine, pire encore la mort de nos enfants dans les océans FAFEJ, pour des Femmes et des Jeunes engagés, autonomes et participant au développement socio-économique et politique de Fatick et du Sénégal ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page