A LA UNEACTUALITÉS

Menaces, intimidations, injures contre le journaliste Ayoba Faye : la Cap s’érige en bouclier et fustige une « pratique d’un autre âge »

La Coordination des Associations de Presse (CAP) s’érige en bouclier contre les menaces, intimidations, injures dont le journaliste et rédaction en chef du site d’informations PressAfrik. Dans un communiqué publié ce samedi 27 janvier, la Cap dénonce une « pratique d’un autre âge ».

« La Coordination des associations de presse (CAP) dénonce les menaces, intimidations et injures contre Monsieur Ayoba Faye, journaliste et rédacteur en chef du journal en ligne Pressafrik.com », condamne dans un communiqué la coordination des associations de presse.

Et de fustiger, « Ces pratiques d’un autre âge commencent à prendre de l’ampleur et n’honorent guère la démocratie sénégalaise. Les associations de la presse invitent les différents candidats et partis politiques à éduquer leurs militantes et militants au respect de la liberté d’expression en général, de la liberté de presse en particulier. »

« Il est inacceptable que des journalistes soient trainés dans la boue simplement parce qu’ils ont fait leur travail ou exprimé leur opinion. L’Etat doit prendre ses responsabilités pour mettre un terme à ces pratiques et protéger les professionnels et professionnelles des médias dans l’exercice de leurs fonctions », fulmine la Cap.

O G

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page