A LA UNEACTUALITÉS

Messe chrismale, issue heureuse de la présidentielle 2024 : Mgr Benjamin Ndiaye rend grâce à Dieu et prie pour la paix

Après un temps de Carême marqué par 40 jours de Jeûne, la communauté chrétienne a célébré Pâques, le dimanche 31 mars 2024, dans la joie et la communion. Au Sénégal, l’Archevêque de Dakar, Monseigneur (Mgr) Benjamin Ndiaye, à l’occasion  de la messe chrismale, célébrée à la Cathédrale Notre Dame des Victoires de Dakar, a invité les fidèles à s’efforcer, eux-mêmes, «de vivre en témoin fidèle» de celui qu’ils confessaient, «comme le Christ».

 «Cela nous fait du bien de célébrer ensemble cette communion qui nous unis en Jésus Christ, le témoin. A sa suite, efforçons-nous, nous-même, de vivre en témoin fidèle de celui que nous confessions comme le Christ, le fils du Dieu vivant, celui qui a la parole de la vie éternelle.» C’est le message de Pâques de l’Archevêque de Dakar, Monseigneur (Mgr) Benjamin Ndiaye. S’adressant aux fidèles lors de la messe chrismale, célébrée à la Cathédrale Notre Dame des Victoires de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye déclare : «Nous vivons en témoins fidèles à la suite du Christ. N’est-ce pas un défi majeur pour notre temps et pour notre cher pays qui a connu des soubresauts inquiétants ces dernières semaines».

Suffisant pour que le chef de l’Eglise catholique sénégalaise rende grâce à Dieu pour l’issue heureuse de l’élection présidentielle du 24 mars 2024. «Nous rendons grâce à Dieu pour la sagesse qui a prévalu en faveur du bien commun», dit-il, convaincu de l’amour du Seigneur pour notre peuple. «Je le crois profondément, le Sei­gneur nous aime tant qu’Il veille sur nous avec tendresse et miséricorde, nous invitant d’être des veilleurs et des guetteurs dans la prière et aussi par la sagesse et par l’action».

Mieux, relève Mgr Benjamin Ndiaye, «les pensées de Dieu sont des pensées de paix et non de malheur. Ce que Dieu veut, c’est la paix pour son peuple. Mais qu’il ne revienne jamais à ses folies. Mettons-nous donc à l’école du témoin de Jésus Christ. En effet, Dieu personne ne l’a jamais vu. C’est le Christ qui nous l’a fait connaître. Ce fils est la voie, la vérité et la vie. C’est en lui, par lui et avec lui que nous vivons et agissons pour être sauvé de tous les périls», renchérit le guide religieux.

Concernant la célébration de Pâques, Mgr Benjamin Ndiaye, confie : «C’est le Carême que nous allons consacrer en cette messe chrismale. Elle nous procure bonheur absolu et onction de grâce dans la célébration du baptême, de la confirmation et du sacerdoce ministériel», indique l’Archevêque de Dakar qui a formulé des prières à l’endroit des malades, des victimes de guerres, des vivants…

Bref, il a prié pour tout le monde non sans inviter tous à prier également. «Avec nos actions de bienfaisances et nos efforts de proximité, nous associons dans nos prières tous les membres souffrants du corps ecclésiale et tous les malades qui sont dans les structures sanitaires ou dans les maisons, pour les malades abandonnés, pour les désespérés, les victimes de guerres et du terrorisme et pour ceux qui sont en fin de vie. Il y a tant et tant de souffrance dans le monde. Ainsi je nous invite tous à une prière fervente pour que le Seigneur les accompagne, les éclaire par son esprit saint».

I.DIALLO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page