SOCIETE / FAITS DIVERS

Meurtre D’une Franco-sénégalaise à Somone : Les Tueurs Présumés Parlent

À Somone, la gendarmerie nationale a mis la main sur les meurtriers présumés de la franco-sénégalais Béatrice Ngom. Les tueurs présumés sont passés aux aveux.

Dès les premières heures de leur arrestation, Mamadou Moustapha Diop et son acolyte Pape Moussa Diop, poursuivis pour vol suivi de meurtre de la Franco-sénégalaise Béatrice Anne Marie Rosalie Ngom, ont fait face aux enquêteurs, après un bref passage à la Brigade de gendarmerie de Somone qui a appréhendés avec le concours des habitants du quartier «Les Aigrettes» de Somone, renseigne L’Observateur.

Le journal informe que le mécanicien de moto-Jakarta, Mamadou Moustapha Diop, qui est un multirécidiviste au lourd passé pénal, est passé aux aveux. Il sera imité par son acolyte Pape Moussa Diop. Ensemble, ils ont révélé les circonstances de cette histoire de vol qui a viré au drame.

Les deux présumés meurtriers ont avoué avoir violenté la victime dans son salon, avant de bâillonner, ligoter et bander les yeux de celle-ci. Ils ont également expliqué avoir quitté Nguékhokh avec l’intention de commettre un larcin.

Seulement, ils ont précisé que la victime Béatrice A.M.R. Ngom n’était pas une cible préalablement désignée. À les en croire, c’est une fois à Somone et ayant constaté un calme plat dans le quartier «Les Aigrettes», qu’ils ont jeté leur dévolu sur la Franco-sénégalaise, croisée fortuitement.

D’après des informations de L’Observateur, Mamadou M. Diop qui n’est point à son coup essai, est cité dans plusieurs affaires de vols et de cambriolages à Saly Portudal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page