ACTUALITÉSAFRIQUE

Naufrage d’un bateau au Nigeria, 106 morts

Le bilan du naufrage d’un bateau qui a coulé lundi dans une rivière du centre-nord du Nigeria s’élève désormais à 106 morts alors que les recherches de survivants se poursuivent, a déclaré mercredi matin la police.

Mardi, un premier bilan faisait état de 103 victimes, dont plus de la moitié venaient du même village. Le bateau, qui transportait environ 250 personnes de retour d’un mariage, a chaviré tôt lundi matin dans l’Etat de Kwara. Cet accident est le dernier en date au Nigeria où les naufrages de bateaux sur les fleuves et rivières, très empruntés, sont fréquents. Ils sont généralement dus aux embarcations surchargées, à leur mauvais entretien, ou au non-respect des règles de sécurité.

« Une partie du bateau, du côté du moteur, s’est écroulée et l’eau a pénétré le bateau, ce qui l’a fait chavirer », a indiqué le porte-parole de la police régionale, Okasanmi Ajayi, dans un communiqué. « Tous les efforts des personnes à bord du bateau pour attirer l’attention des villageois qui organisaient le mariage ont échoué, entraînant la mort de cent six personnes ».

Le président Bola Ahmed Tinubu a présenté mercredi ses condoléances aux familles, déclarant que son gouvernement chercherait à améliorer la sécurité du transport fluvial. « Je suis profondément attristé par la nouvelle de l’accident tragique du bateau qui a coûté la vie aux nôtres dans l’Etat de Kwara. Le fait que les victimes étaient invitées à un mariage a rendu ce malheureux accident encore plus douloureux », a affirmé le nouveau président, investi fin mai.

L'école "Pay-As-You-Go" vise l'inclusion au Nigeria

Le bureau du gouverneur de l’Etat a quant à lui précisé que les victimes rentraient chez elles dans le district de Patigi, à Kwara. Le mois dernier, 15 enfants se sont noyés et 25 autres ont disparu après le chavirement d’un bateau surchargé dans l’Etat de Sokoto (nord-ouest), alors qu’ils partaient récolter du bois.

Au cours des importantes inondations dans le pays en décembre dernier, en pleine saison des pluies, au moins 76 personnes avaient perdu la vie lors du naufrage de leur embarcation, prise dans une rivière en crue de l’Etat d’Anambra (sud-est).

L’autorité nationale de régulation des cours d’eau a tenté d’interdire la navigation de nuit avec l’objectif de diminuer les accidents, affirmant par ailleurs que surcharger un bateau représentait un délit. Mais les marins font souvent peu de cas de ces règles.

VOA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page