ACTUALITÉSPOLITIQUE

«Ne pas être candidat me permet…» : les confessions fortes de Macky Sall

La décision de Macky Sall de ne pas briguer un troisième mandat en février 2024 continue de susciter des réactions. Du côté de l’opposition, l’on martèle qu’elle est le résultat des fortes pressions subies par le chef de l’État contre une nouvelle candidature. Dans le camp de la majorité, l’on défend que le patron de l’APR a simplement agi par conviction.

Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Sow, vient de rapporter des propos du concerné renforçant cette thèse. «Les mauvaises langues ont fait le tour du monde pour tenter de salir la réputation du Président Macky Sall à coup de mensonges, a-t-il contextualisé dans une déclaration reprise par Les Échos. Je fais partie des collaborateurs les plus proches du Président Macky Sall et je peux vous dire qu’il n’a fait que mettre en avant l’intérêt du Sénégal.»

Abdoulaye Sow de poursuivre : «Nous (la plupart de ses partisans), nous voulions qu’il se présente. Mais lui, il m’a dit : ‘Ablaye, ce que vous voulez, je le sais et on aurait pu continuer ensemble le combat. Mais Ablaye, c’est moi qui ai écrit dans un livre que je ne serai plus candidat. Et je l’ai dit et redit. Si je remets en cause cette parole, je porte atteinte à mon honneur et à ma dignité’.»

Le ministre de l’Urbanisme ajoute que Macky Sall a martelé : «Un homme digne n’a que sa parole d’honneur. Donc si on veut continuer ensemble à bâtir ce pays, laissez-moi ne pas être candidat. C’est ça qui garantit la paix dans ce pays. Et moi, Macky Sall je ne serai jamais celui qui sera à l’origine de troubles dans ce pays. Ne pas être candidat me permet d’être quitte avec ma conscience et de voir le Sénégal poursuivre sa marche vers l’émergence’.»

seneweb

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page