Nécrologie : Décès de l’acteur sénégalais Makéna Diop




L’acteur, comédien et metteur en scène sénégalais, Oumar Diop Makéna, est décédé jeudi, à Dakar. ‘’C’est un grand artiste qui vient de nous quitter, un homme profond et très humble, un grand d’Afrique, il va nous manquer’’, a témoigné le réalisateur franco-congolais David Pierre Fila, ami du défunt.

Diplômé du conservatoire national de théâtre, de danse et d’art dramatique de Dakar en 1976, Makéna Diop a joué dans de nombreux films au Sénégal et à l’étranger parmi lesquels ‘’TGV’’ (1997) et ‘’Toubab bi’’ (1991) de Moussa Touré, ‘’Une femme pour Souleymane’’ (2001) de Dyana Gaye (Sénégal). Il a aussi eu un rôle dans les films ‘’Lumbumba’’ (2000) de Raoul Peck (Haïti), ‘’La grève des Battus’’ de Cheikh Oumar Sissoko (Mali), ‘O Héroi’’ du Zézé Gamboa (Angola). 

Makéna Diop a aussi travaillé avec les réalisateurs français, Laurent Salgues, dans un long métrage intitulé ‘’Rêve de poussière’’ en 2007 et avec Olivier Dujol dans ‘’Tu seras un homme’’ en 2008. Il a également joué dans de nombreuses pièces de théâtre, par exemple ‘’Antigone’’ et ‘’Nikku, le destin glorieux du maréchal Nikkou’’ du dramaturge et prix Nobel de littérature nigérian Wolé Soyinka.

Il a été co-fondateur de la troupe dramatique ‘’Le nouveau Toucan’’ en 1978 et co-créateur de l’émission ‘’Clefs littéraires’’ diffusée dans les années 1978-1980 sur la chaîne de télévision publique sénégalaise l’Office de radiodiffusion télévision du Sénégal (ORTS).

Acteur, comédien et metteur en scène Makéna Diop est aussi connu comme conteur. Il a travaillé également sur la collecte des contes et histoires traditionnelles, avec le Centre d’études des civilisations et les archives culturelles du Sénégal.

Il avait créé en 1999 au festival international de Cannes, une série de spectacles vivants intitulés ‘’De l’image au verbe, une manière de dire le monde noir’’, des mises en scène mettant en relation musiciens, conteurs, poètes de rue, peintres, venus de Trinidad, des Etats-Unis, du Sénégal, du Mali, de Guinée, du Burkina, du Cameroun, et d’Angleterre.

Il a été le concepteur de ‘’Ciné-contes’’, un programme destiné aux enfants, aux adolescents et aux adultes pour accompagner des dizaines de films africains sur les écrans de plus de 300 villes de France, de Belgique, de Guadeloupe, d’Angleterre, du Cameroun, d’Algérie et dans un très grand nombre de festivals de cinéma.