A LA UNEACTUALITÉS

Nécrologie : Rappel à Dieu Serigne Babacar Mbow de Ndem

Une mauvaise nouvelle pour le Sénégal, l’Afrique et la Oumma qui ont perdu un illustre homme, un vrai soufi et un vrai développeur. Serigne Babacar Mbow de Ndem est décédé.

Cet ancien militant de la Gauche s’était « reconverti » dans la voie de l’islam et du développement jusqu’à sa mort.

Il fut un membre actif du mouvement marxiste au Sénégal dans les années 1970. Né et grandi à Dakar, son activisme lui a valu plusieurs arrestations et des privations. C’est ce qui avait poussé sa famille à l’envoyer à l’étranger (France), pour poursuivre ses études…

Il était devenu un adepte de la voie de Cheikh Ibrahima Fall dans la philosophie et dans l’action.
Disciple et homme de confiance de Serigne Cheikh Diumb Fall, Khalif des « Baye Fall » qui lui confiait l’essentiel de ces grands projets et réalisations.

Serigne Babacar Mbow a initié depuis plus de 30 ans, avec son épouse et ses disciples, un projet à caractère social à Ndem et dans les autres villages du terroir. Originaire du Baol, plus précisément du village de Ndem, département de Bambey situé dans la région de Diourbel, Sérigne Babacar Mbow est le président fondateur de l’ONG de Ndem.

J’ai eu le privilège de visiter le village de Ndem et de suivre depuis plusieurs années l’œuvre et le parcours atypique de cet homme discret, sérieux et profondément bon.

Après plusieurs voyages en l’Europe, Sérigne Babacar Mbow sentit le besoin de rentrer au Sénégal. Ce retour est surtout animé par la quête spirituelle et l’investissement dans le développement local intégré.
Serigne Babacar Mbow était devenu un vrai maitre spirituel dans sa contrée natale à Ndem en plein cœur du Baol.
Il a été accompagné dans cette aventure par son épouse d’origine Suisse, Sokhna Aissa Cissé..
Serigne Babacar Mbow avait fini de transformer son village en une vraie zone de développement alternatif et intégré qui est devenu une référence dans le monde entier.

Ce modèle a intégré les activités de l’ONG et le daara dans le respect des exigences du développement durable et des normes environnementales.

Serigne Babacar Mbow était un intellectuel. Il est l’auteur de cinq ouvrages :
Mohamed : le soleil de l’existence, La lumière de l’Eternel ou Khadimou Rassôl, Selon sa parole, Sur les traces du dévot et La voie Baye-Fall ou La Lumière du Dedans.
Tout ceci démontre clairement la liaison entre sa recherche spirituelle et l’homme
intellectuel reconnu qu’il fut.

Toutes mes condoléances à sa famille, à son épouse, à ses enfants, à sa sœur Anta Mbow de l’ONG « Empire des Enfants » et à ses disciples.

Allah, accorde votre pardon et votre miséricorde à cet homme.
Que la terre de Mbacké Kadior lui soit légère.
Que le paradis soit sa demeure éternelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page