SOCIETE / FAITS DIVERS

Nioro : Des Faux Médicaments D’une Valeur De Plus De 42 Millions Saisis Par La Gendarmerie

Faux médicaments: Une valeur de 136 millions Fcfa saisis à Kaffrine

Faux médicaments: Une valeur de 136 millions Fcfa saisis à Kaffrine

Les agents gendarmerie de Nioro du RIP dans la région de Kaolack , ont intercepté un lot de faux médicaments ainsi que plusieurs autres produits. Ces produits pharmaceutiques de contrebande sont estimés à une valeur de près de 42 millions de francs CFA.

La brigade territoriale de la gendarmerie de Nioro du RIP dans la région de Kaolack a fait une grande saisie en médicament frauduleux et des denrées alimentaires. La valeur estimée s’arrête à 42.576.780 FCFA.

Les pandores ont procédé à cette saisie dans une fourgonnette à Dabaly dans l’arrondissement de Paoskoto ce mardi 6 septembre 2022. Le véhicule fourgonnette ayant servi au transport a été saisi à l’unité et son conducteur qui reconnaît les faits a été interpellé.

Récemment un lot de médicaments composé de plusieurs produits pharmaceutiques d’une valeur totale de 161 millions de francs avait été saisi par la gendarmerie. Une saisie à hauteur de Ndiba Ndiayène dans le département de Nioro du Rip où la même unité douanière avait saisi 07 colis de faux médicaments d’une contre valeur totale de près de 138 millions de francs CFA, quelques semaines auparavant. Sentant l’étau des douaniers se resserrer sur eux, les trafiquants ont tenté de dissimuler le produit dans une cachette de fortune. Depuis quelques des opérations de bouclage ont permis de mettre la main sur une camionnette de type Toyota à Médina Sabakh.

Pour rappel, ces opérations « Bouclage des réseaux et couloirs de trafics » qui sont toujours en cours ont permis à la Douane sénégalaise de saisir plusieurs dizaines de tonnes de médicaments contrefaits dont la contrevaleur a atteint 41 milliards de francs CFA en 2021.

Check Also


Fortes Pluies

Le maire de la commune de Diamaguène Sicap Mbao, Cheikh Alioune Bèye, après avoir exprimé …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page