A LA UNEACTUALITÉS

Opération de durcissement des procédures judiciaires contre les pro Sonko : après Bassirou Diomaye Faye, le procureur criminalise le dossier Fadilou Keïta

Le « rouleau compresseur » de la justice sénégalaise continue de broyer les proches du maire de Ziguinchor. Près de trois jours après la pénalisation de la procédure judiciaire visant Bassirou Diomaye Faye de l’ex parti Pastef avec une nouvelle inculpation dans le dossier ouvert contre Ousmane Sonko par le doyen des Juges Oumar Maham Diallo, c’est au tour du coordonnateur du Nemeeku Tour Fadilou Keïta de faire les frais de l’opération de durcissement des procédures judiciaires initiée depuis quelques jours par le Parquet. En effet, il a été placé sous mandat de dépôt en début décembre 2022 pour diffusion de fausses nouvelles et incitation à la haine entre autres après un texte publié sur Facebook relatif à la disparition des gendarmes Didier Badji et Fulbert Sambou et intitulé «J’espère juste qu’ils n’ont pas tué mon frère ».

Fadilou Keïta non moins fils de l’ancienne présidente de l’Ofnac, Mme Nafy Ngom Keita, a été extrait de prison hier, vendredi 15 septembre, et présenté au Doyen des juges, suite à un réquisitoire supplétif du parquet en date du 5 juin reçu le 6 septembre, selon son avocat Me Cheikh Koureyssi Ba. Ce dernier renseigne également que ce nouveau face à face entre son client et magistrat instructeur s’est soldé par un nouveau mandat de dépôt dans le cadre d’une nouvelle procédure portant sur de nouveaux faits de nature criminelle. Autrement dit, avec cette nouvelle tournure qu’a prise ces affaires, le parquet a désormais les coudées franches de maintenir en prison aussi longtemps qu’il le souhaite le maire de Ziguinchor et ses camarades.

 NCG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page