POLITIQUE

Paiement des 30 millions de caution pour la présidentielle du 25 février 2024 : Abdoulaye Racine Kane exhibe le quitus de Karim Wade

Le mandataire de Karim Wade, candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (Pds) à l’élection présidentielle du 25 février prochain, a déposé hier, lundi 27 novembre sa caution de 30 millions pour la présidentielle à la Caisse des dépôts et de consignations (CDC). S’exprimant devant les journalistes, Abdoulaye Racine Kane a invité les militants qui s’interrogent sur la date du retour de leur candidat, à la patience en soulignant que «Karim Wade n’est pas un candidat comme les autres, il n’est pas sorti de ce pays volontairement».
C’est désormais officiel ! Le fils de l’ancien président de la République, Karim Wade par ailleurs, candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (Pds) à l’élection présidentielle du 25 février prochain, est depuis hier, lundi 27 novembre, le premier prétendant à la succession de l’actuel Chef de l’Etat à obtenir son quitus fiscal. Une délégation des responsables libéraaux avec à leur tête son mandataire, Abdoulaye Racine Kane, par ailleurs trésorier du Pds, a déposé sa caution de 30 millions pour la présidentielle à la Caisse des dépôts et de consignations (Cdc).
«Je suis le mandataire qu’il (Karim Wade) a désigné en tant que trésorier du parti. Je viens déposer à son nom la caution ici à la Caisse des dépôts et de consignations. On a suivi toutes les procédures administratives. On s’est organisés et tout s’est bien passé. Le résultat, c’est ce papier que vous voyez, qui va accompagner la candidature de Karim Wade », a déclaré tout heureux Abdoulaye Racine Kane en exhibant tel un trophée, le quitus.
Poursuivant son propos, le mandataire du candidat Karim Wade qui se trouve toujours à Doha (Qatar) où, il est exilé par le régime en place depuis sa libération le 24 juin 2016, a apporté quelques précisions sur la provenance des 30 millions qu’il a déposés dans à la Cdc. Et c’est pour renseigner que «ce montant est constitué des cotisations issues de la vente de la carte de membre du Pds et les contributions des femmes et des jeunes du Pds».
Interpellé par des journalistes sur la question du retour du Karim Wade plusieurs fois agitée par les libéraux, Abdoulaye Racine Kane soulignant que « Karim Wade n’est pas un candidat comme les autres », et « qu’il n’est pas sorti de ce pays volontairement », a plaidé la patience. « Ne soyez pas pressés. Vous allez le voir très bientôt comme vous avez vu sa caution. Karim Wade n’est pas un candidat comme les autres. Il n’est pas sorti de ce pays volontairement. Et son retour se fera de la meilleure manière possible », a-t-il répondu. Un discours déjà entendu notamment lors de la Présidentielle de 2019.

Nando Cabral GOMIS

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page