ACTUALITÉSEDUCATION

Par Inspecteur Ibrahima DIAGNE: construire l’école du futur au delà des régimes politiques , le système éducatif sénégalais de 2012 à 2022 : une décennie d’investissement pour une école du futur porteuse de développement économique et social.

Arrivé au pouvoir en 2012, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, ambitionne de construire un « Sénégal émergent en 2035 avec une société solidaire et un Etat de droit». Le Plan Sénégal Emergent constitue alors le référentiel de la politique de développement économique et social à l’horizon 2035.L’Éducation et la Formation, à travers le PAQUET, sont appelées à y contribuer de manière décisive, en fournissant les ressources humaines capables de produire une « économie compétitive soutenue par une croissance forte aux fruits mieux répartis sur l’ensemble du territoire », en assurant au pays « une population instruite, bien formée et engagée au niveau des communautés locales et nationale » et en promouvant « une meilleure qualité de vie ; la paix, la stabilité et la démocratie ; la bonne gouvernance et l’aménagement
dynamique et équilibré des territoires . Le gouvernement du Sénégal a placé l’Education et la Formation au cœur des priorités et cela s’est traduit par une augmentation sans cesse des ressources allouées au secteur et estimées à environ 40% du budget national. Ces ressources ont servi à :  construire et équiper des écoles et établissements scolaires ;  acquérir des manuels et autres ressources pédagogiques et didactiques ;  renforcer la formation initiale et continue des personnels de l’éducation ;  valoriser les salaires qui ont connu cette année une augmentation jamais égalée.  La présentation se fera par sous-secteur.

 

 

1 Éducation nationale
Au niveau budget, nous notons une forte augmentation du budget.  Ainsi de 2012 à 2023,il est passé de 195 700 800 000 F CFA à 778 549 468 268 F CFA, soit une augmentation de 582 848 668 268 F CFA en 10 ans. Les constructions et des équipements scolaires pour améliorer la qualité
du service d’éducation avec différents programmes et projets Quelques chiffres :11 853 salles de classe ;2217 blocs administratifs ; 2400 blocs d’hygiène ;120 murs de clôture ;340 écoles élémentaires ;203 collèges d’enseignement moyen ;36 lycées ;203 daaras ;06 centres régionaux de formation des personnels de l’Education (CRFPE) ;20 blocs scientifiques et technologiques ;09
inspections d’Académie ;20 Inspections de l’Éducation e de la Formation. Une revalorisation de la fonction enseignante. De 2012 à maintenant, 500 milliards mobilisées dans les revendications syndicales. La baisse des impôts de 15% engendre une augmentation de 15 000 F CFA à plus de 60 000 F CFA selon l’indice salarial. L’indemnité de logement est passée de 60 000 à 100 000 F CFA et les indemnités de fonction ont connu une augmentation très sensible. Les augmentations de salaires sont de 70 000 à 360 000 F CFA.

2. Formation professionnelle et technique : levier pour l’amélioration de la compétitivité de l’économie et la création de richesses
Au niveau budget, nous notons une forte augmentation du budget .Ainsi de 2012 à 2023, il est passé de 27 020 000 000 F CFA à 85 964 852 666 F CFA ; Soit une augmentation de plus du double en dix ans. Au niveau des programmes et projets ; d’importants investissements Pôles Emploi et Entreprenariat pour les Jeunes et les Femmes (PEEJF) pour un montant de 386 124 999 000
Entreprenariat pour les Jeunes et les Femmes (PEEJF) pour un montant de 386 124 999 000
Fonds de financement de la formation professionnelle (3 FPT) doté de 6 milliards. Une offre de formation professionnelle diversifiée avec la construction d’un Pôle des métiers à Diamniadio, d’un Centre sectoriel en Mécanique et Poids lourds à Diamniadio, de cinq (05) centres de proximité à Agnam, Sinthiou, Toucar, Kaolack et Diawara, d’un Centre sectoriel en machinisme agricole à Diama , de deux (02) Centres sectoriels en Tourisme à Saint-Louis et Ziguinchor, de deux (02) Centres
sectoriels en Horticulture. Il y‘a aussi la réhabilitation de cinq (05) lycées techniques : Maurice Delafosse, André Peytavin, Limamoulaye, Maba Guirassy, Abdoulaye Niasse, des centres de
formation de formateurs de Guérina (Bignona) et CAP ENFEFS (Thiès) et l’amplification de la Maison de l’outil sur l’ensemble du territoire national ainsi que l’installation d’ateliers modernes de couture à Dakar, Thiénéba, Dioffior,Gossas, Mékhé, Touba et St-louis. Il faut aussi mettre dans le panier la construction de lycées professionnels à Sandiara et Fatick et de nombreux centres de formation professionnelle (CFP) : 87 en 2012 et 165 en 2022.

3. Enseignement supérieur
Au niveau budget, nous notons une forte augmentation du budget .Ainsi de 2012 à 2023, il est passé de 117 168 128 630 FCFA à 334 623 519 025 FCFA, soit presque le triple en dix ans.
Élargissement de la carte universitaire et augmentation du nombre d’enseignants chercheurs Ouverture des universités du Sine Saloum à Kaolack, Amadou Moctar Mbow de Diamniadio, Université numérique Cheikh Hamidou Kane, université du Sénégal oriental. Construction de 5 ISEP : Thiès, Diamniadio, Matam, Bignona et Richard Toll Ecole des métiers de l’aviation civile de Thiès
Cours préparatoires aux grandes Ecoles de Thiès. Pour les enseignants, il y‘a une nette augmentation du nombre de recrues passant de 2027 enseignants en 2015 à 2348 enseignants en 2021 et une revalorisation des conditions de travail.

Actions sociales envers les étudiants

Il y‘a la construction de nouveaux pavillons pour une meilleure prise en charge des besoins en logement des étudiants, pour un investissement de plus de 79 milliards de FCFA. Le nombre de lits est passé de 6 030 en 2012 à 43 375 lits en 2022. Nous notons aussi une augmentation sensible de la bourse d’étudiants : Demi-bourse : 18000 F CFA en 2012 et 20000 F CFA en 2022 Bourse entière : 36000 F CFA en 2012 et 40000 F CFA en 2022 . Création de la bourse d’excellence : 60000 F CFA
Augmentation du nombre de boursiers : 77 924 étudiants boursiers à 2012 à 122 778 étudiants boursiers et aidés à 2022. Ce qui correspond à 40 milliards en 2012 et 70 milliards en 2022 .La réduction des tickets de restaurant a amélioré les conditions d’existence et d’études des étudiants :
Petit-déjeuner 75 F CFA en 2012 et 50 F CFA en 2022 Déjeuner : 150 F CFA en 2012 et 100 F CFA en 2022. Diner : 150 F CFA en 2012 et 100 F CFA en 2022. Donc, le prix des 3 repas de la journée est passé de 375 F CFA à 250 F CFA .Ces importants investissements de 2012 à 2022 permettent
de contribuer plus efficacement à la politique du chef de l’État dans le domaine de l’équité sociale et territoriale de fonder l’École du Futur porteuse de développement économique et social.

 

 

Ibrahima DIAGNE Inspecteur de l’Éducation en service à l’Inspection générale de l’Éducation et de la Formation au  Ministère de l’Éducation nationale
Contacts : E-mail : idiagnepaebcacrsd@gmail.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page