ACTUALITÉSSPORTS

Parcours de Khady Diène Gaye : D’inspectrice régionale des sports de Dakar à ministre : Une femme de principe

Khady Diène Gaye
Khady Diène Gaye

 On a examiné le profil et le parcours de Khady Diène Gaye, le nouveau ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Culture. Avant sa récente nomination, elle occupait encore le poste d’inspectrice régionale des sports à Kaolack, après avoir occupé le même poste à Dakar. En plus d’une formation en droit, elle a également assumé les responsabilités de directrice de la formation et de la coopération au sein du ministère des Sports. Khady Diène Gaye est un pur produit de l’université Gaston Berger de Saint-Louis. Elle s’est également formée à l’Institut National Supérieur de l’Education Populaire et du Sport (Inseps) de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

La trajectoire de Mme Gaye, récemment nommée ministre des Sports, peut être qualifiée d’exemplaire, marquée par son professionnalisme et son attachement au travail bien fait selon certains témoignages. Cependant, son parcours a été récemment quelque peu mouvementé en raison de présumées positions « politiques » qui lui auraient valu une mutation controversée, passant du poste d’inspectrice régionale des sports à Dakar à celui de la région de Kaolack.  

Selon les informations recueillies, ce changement de poste serait lié à son affiliation au parti politique « Pastef », dont le nouveau président, Bassirou Diomaye Faye, est issu et dont elle est membre. Après avoir affiché ses opinions politiques, elle aurait été relevée de ses fonctions à Dakar et donc affectée à Kaolack en tant qu’inspectrice régionale des sports. Une mutation pour le moins controversée compte tenu des considérations évoquées ci-dessus. 

Néanmoins, cette supposée histoire de mutation aux allures de sanction, est désormais une vieille histoire puisque Khady Diène Gaye revient maintenant à Dakar en tant que ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Culture. Il reste à voir comment la première femme à occuper le poste de ministre des Sports, s’acquittera de ses responsabilités, compte tenu de son expérience antérieure en tant qu’inspectrice régionale des sports. Sa nomination suscite à la fois des attentes et des interrogations, notamment en ce qui concerne la gestion du secteur culturel et celui des jeunes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page