A LA UNEACTUALITÉS

Pays-Bas: deux morts et une blessée grave après une double fusillade à Rotterdam

Deux personnes ont été tuées dans deux fusillades dans la ville néerlandaise de Rotterdam, ce jeudi 28 septembre. La police a indiqué que les deux victimes ont trouvé la mort dans la deuxième fusillade, au sein d’un centre hospitalier universitaire de la ville. Une adolescente est également en urgence absolue. Un suspect âgé de 32 ans a été arrêté. Les motivations du tireur sont encore inconnues.

Deux personnes ont été tuées jeudi 28 septembre dans une double fusillade à Rotterdam, a indiqué la police. Un homme armé et en tenue de combat a ouvert le feu dans un appartement de la ville néerlandaise, puis a fait irruption dans un centre hospitalier universitaire voisin, où il a fait feu de nouveau et fait deux morts. Une adolescente est également en état d’urgence absolue.

Des incendies se sont déclarés dans les deux endroits, mais ont pu être éteints. « Les deux fusillades à Rotterdam ont fait des morts. Nous informerons d’abord la famille et les proches et nous donnerons davantage d’explications plus tard », a déclaré la police de la ville dans un communiqué sur X (ex Twitter).

Des unités d’élite de la police ont fait irruption dans l’hôpital de la ville néerlandaise à la recherche du suspect de 32 ans, armé d’une arme de poing, ont indiqué les autorités. Le motif de l’attaque reste inconnu, a indiqué l’agence de presse locale ANP, citant la police. L’homme de 32 ans a été arrêté par la police et est soupçonné d’être l’unique auteur des coups de feu, ont indiqué les forces de l’ordre.

Des images sur place ont montré des personnes sortant de l’hôpital, y compris des médecins et des patients, tandis que des policiers en gilets pare-balles y pénétraient. Des hélicoptères de la police survolaient les lieux. Des médecins en blouse blanche ont transporté les patients sur des civières et des fauteuils roulants.

« Il y a d’abord eu une fusillade au quatrième étage. Quatre ou cinq coups de feu ont été tirés. Puis un cocktail Molotov a été lancé dans le centre éducatif », a déclaré un étudiant en médecine cité par la chaîne de télévision RTL, sans donner son nom. « Il y a eu beaucoup de panique et de cris… Je n’ai entendu aucun coup de feu, juste la panique », a déclaré un autre témoin oculaire, cité par la chaîne publique NOS.

Rotterdam est souvent le théâtre de fusillades, généralement attribuées à des règlements de compte entre gangs de drogue rivaux. En 2019, trois personnes ont été abattues dans un tramway à Utrecht, déclenchant une vaste chasse à l’homme. En 2011, le pays a été sous le choc lorsque Tristan van der Vlis, 24 ans, avait tué six personnes et blessé dix autres dans un centre commercial bondé.

(Avec AFP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page