ACTUALITÉSPOLITIQUE

PDS : Une nouvelle ère souffle dans le département de FATICK

Après le placement des cartes dans tout le Sénégal, le processus de la vente continue par le montage des secteurs, des sections et des fédérations pour aller au congrès d’investiture du  candidat Karim Meissa Wade. La rencontre était présidée par la  superviseur Awa Dangnokho et le commissaire Moustapha Thiam. Les 16 communes étaient présentes à l’exception de celle de Ngayokhème informe Badara le secrétaire général chargé des entreprises du PDS.

Il ajoute que « tous les secrétaires généraux des différentes sections, les présidents et les délégués sont dignement représentés. Le frère secrétaire général de la fédération de Fatick Waly Albert Ndong nommé Boursine par son mentor Me Abdoulaye Wade était élu à quatre dix( 90 % ) qui rafle les quatorze (14) communes au détriment de Ousmane Diouf Junior de Niakhar qui a même perdu sa propre section ».
Selon le jeune libéral « Une nouvelle ère souffle dans le département avec le Pds qui œuvre pour et mis en place des stratégies pour le retour triomphal de Karim Meissa Wade et la reconquête du pouvoir.  Il est le seul et unique candidat potentiel pour conduire le Sénégal vers  des lendemains meilleurs ».
Au rassemblement à la permanence départemental de Fatick , Badara Ndiaye se réjouit que  » plus deux cents (200) responsables et militants étaient présents à la rencontre qui et nous comptons enregistré de nouvelles vagues ». 
Cependant il regrette  des perturbations par des gens malhonnêtes et mal intentionnés qui sont à la solde de Ousmane Junior le candidat malheureux.
Pour les prochaines élections présidentielles de 2O24, Badara Ndiaye annonce que le PDS « se prépare minutieusement le retour triomphal de Karim Meissa Wade par des stratégies politiques qui seront dévoilés ultérieurement ».
Il termine « Karim reste et demeure notre candidat éligible c’est au veille des élections de 2019 que la constitution a été tripatouillée par la modification des articles qui lui empêche d’avoir un carte électeur. Avec la révision de la constitution son éligibilité ne fait plus de doute ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page