POLITIQUE

Plateau spécial sur la situation politico-institutionnelle : retrait de la licence et coupure du signal de Walf Tv

Après la coupure de son signal, le mois de juin dernier, pour 30 jours, Walf Tv voit cette fois-ci sa licence retirée par les autorités sénégalaises depuis hier, dimanche 4 février 2024.

Suite au message à la nation avant-hier, samedi 3 février, du président de la République, Macky Sall, annonçant l’abrogation du décret n°2023-2283 du 29 novembre 2023 portant convocation du corps électoral, par la signature du décret n°2024-106 du 3 février 2024, des chaînes de télévisions et radios nationales rivalisent d’ardeurs, à travers des plateaux et éditions spéciaux, pour éclairer les Sénégalais sur cette décision du chef de l’Etat consacrant, par ricochet, le report de l’élection présidentielle du 25 février 2024 et ses conséquences. Seulement, hier dimanche, les autorités du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique ont appelé et menacé de couper le signal de la télévision du Groupe Walfadjri, si Walf Tv n’arrêtait pas le plateau spécial consacré à la situation née du report de la présidentielle du 25 février 2024 et ses répercutions.

En effet, en pleine édition, un des présentateurs du journal a annoncé que le ministre de la Communication a appelé pour leur demander d’arrêter de montrer ce qui se passe dans les rues  de Dakar. Une menace qui sera mise à exécution finalement par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) qui a coupé le signal de Walfadjri sur la TNT, la Télévision numérique terrestre. Il s’agit de signaux des antennes télé et radio du Groupe Walfadjri qui ont été coupés, selon son Président-directeur général (PDG) Cheikh Niass, qui précise que la licence a été retirée. Cheikh Niass parle ainsi d’un «retrait définitif de la licence de Walfadjri», jetant plus 200 travailleurs au chômage parce que le groupe n’aura pas les «moyens de payer les salaires». Car, confie le PDG de Walfadjri«la télé, c’est notre source principale de revenus ; donc l’aventure est terminée», a-t-il déclaré.

Toutefois, l’édition spéciale de Walfadjri s’est poursuivie sur la chaîne YouTube du groupe où beaucoup d’autorités et soutiens ont appelé pour exprimer leur solidarité, mais aussi fustiger «l’acharnement» du ministre de tutelle contre un groupe qui fait du service public et dont la télé d’ailleurs n’était pas seule à faire un plateau spécial sur l’actualité politico-institutionnelle du Sénégal. Et ce n’est pas la première fois que le signal du Groupe Walfadjri est coupé. Récemment, le signal de Walf Tv a été coupé le 1er juin dernier, alors que la télévision couvrait les manifestations de ce jour. Mais, il aura fallu plus d’une semaine, soit le vendredi 9 juin, pour que les responsables du groupe reçoivent notification de cette coupure pour 30 jours et les motivations de la décision.

Par Ibrahima DIALLO

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page