ACTUALITÉSPOLITIQUE

POUR UN HCCT INCLUSIF : EL HADJI MAPATE DIOUF DE DIAKHAO ANNONCE SA CANDIDATURE

Le coordonnateur du mouvement des handicapés de Macky Sall ( MHMS) et président de l’union régionale des associations de personnes handicapées de Fatick a déclaré sa candidature à l’élection du haut conseil des collectivités territoriales ( Hcct) . C’est dit il dans son souhait d’une inclusion de l’institution.

« en tenant compte des réalités que vivent présentement les personnes handicapées au Sénégal avec la modification du code électoral et le projet de la fédération sur la participation citoyenne et politique des personnes vivant avec un handicap, note couche non moins importante a favorisé l’existence de conseillers municipaux et départementaux dans le pays. Ma motivation réside aussi dans le sens de voir que les personnes handicapées doivent s’impliquer davantage dans les instances politiques de décision nationale ».

En sa qualité de conseiller municipale, Mapate souhaite « une représentativité de sa commune Diakhao qui dit-il a joué un grand rôle dans l’histoire politique et nationale du Sénégal ».

Autres sources de motivation de sa candidature au hcct, le coordonnateur du mouvement des handicapées de Macky Sall a Fatick rappelle que parmi « les députés de la quatorzième législature il n’ ya pas de personnes handicapées mis à part Adama Diallo qui était de surcroît le mandataire de la coalition bby dans le département de Gosass ».

Sur la ou les personnes handicapées qui seront élues ou nommées par décret présidentiel, El Hadji Mapate Diouf souhaite qu’elles  soient « représentatives au niveau national où départemental et influentes pour plaider normalement la cause de cette importante couche sociale du pays. Cela fait au moins douze ans que nous attendons l’application définitive de la loi d’orientation sociale » a regretté Mapate Diouf.

Rappelons que la région de Fatick du coordonnateur du mouvement des handicapées de Macky Sall dispose de plus de 4500 électeurs handicapés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page