A LA UNESPORTS

Pourquoi La Diffusion Sénégal-Gambie A été Longuement Interrompue

En plein match, la diffusion télévisée de Sénégal-Gambie a été interrompue partout dans le monde pendant une vingtaine de minutes ce lundi. En France, le diffuseur officiel BeIN Sports a évoqué « des problèmes techniques ». Même les chaînes de télévision locales ont été impactées.

es supporters du Sénégal avaient pourtant passé une bonne première demi-heure devant leur poste de télévision, ce lundi. Face à la Gambie, l’ouverture du score rapide de Pape Gueye avait parfaitement lancé la CAN  des Lions de la Terenga, tenants du titre. Puis… plus de son plus d’images.

Autour de la 27e minute du match, la diffusion télévisée a été interrompue et, ce, dans le monde entier, jusqu’à la fin de la première période. Le signal est revenu juste à temps pour le début de la seconde période.

Dans un bandeau déroulant, le diffuseur officiel de la compétition en France bEING Sport a évoqué « des problèmes techniques ». Son directeur des antennes et de la rédaction Florent Houzot a expliqué sur X (anciennement Twitter) qu’un « problème technique indépendant de notre volonté perturbe la diffusion sur nos antennes. Nos équipes sont dessus pour rétablir au plus vite une liaison et transmission de qualité. »

Joint par Le Parisien, Florent Houzot a ensuite précisé : « Nous ne sommes pas producteurs (des images des matchs) mais uniquement diffuseurs. Nous récupérons un signal de l’organisateur, lequel délègue la production à des prestataires. Au début de Sénégal-Gambie, nous avons reçu des images de mauvaise qualité puis le signal a carrément été perdu de manière durable. Nos équipes ici et sur place essaient de solutionner le problème. Il est impossible de dire si nous récupérerons le signal d’ici la fin de Sénégal-Gambie. » Ce fut heureusement chose faite avant le second acte de ce match dominé par le Sénégal.

Le journaliste de Sports News Africa Mansour Loum a évoqué pour sa part « un problème de satellite ». Il a ensuite précisé qu’il s’agissait d’un souci causé par « un énorme orage » sur Ebimpé, en Côte d’Ivoire, d’où part le signal international, si bien que toutes les chaînes de télévision du monde sont impactées. À Paris, où certains supporters sénégalais suivaient le match dans un bar sur une chaîne de télévision locale, même constat.

Signe de la fragilité du faisceau, la diffusion de la rencontre avait déjà été interrompue une première fois pendant quelques secondes autour du quart d’heure de jeu. Pendant les hymnes, on avait également noté des problèmes de son. Une autre rupture, très brève, a encore eu lieu en seconde période.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page