slot gacor
A LA UNESports

Premier Trophée Pour Mané, Koulibaly Frustre Ronaldo

Le premier titre de la saison pour Sadio Mané ! Dans l’ombre d’un Cristiano Ronaldo des grands soirs, auteur d’un doublé notamment, l’attaquant sénégalais et Al-Nassr ont remporté la Coupe Arabe en renversant en finale Al-Hilal de son coéquipier en sélection Kalidou Koulibaly (1-2) ce samedi en finale.

Le capitaine des Lions a fait sa loi devant CR7 avant d’assister, impuissant, à la remontada de Mané et compagnie depuis le banc de touche.
Duel de champions d’Afrique 2021. Opposés l’un à l’autre, Sadio Mané (Al-Nassr) et Kalidou Koulibaly (Al-Hilal) avaient en ligne de mire la victoire finale en Coupe Arabe des clubs champions avec leurs équipes respectives. Les deux Sénégalais figuraient dans les onze de départ disposés en 4-2-3-1 de part et d’autre. Sadio Mané au milieu gauche du schéma de Luis Castro, et Kalidou Koulibaly en défense centrale droite de la formation de Jorge Jesus.
La première période était à l’avantage de la bande à Sadio Mané, laquelle s’essayait à huit reprises devant le but, contre seulement deux tentatives du côté d’Al-Hilal et de Kalidou Koulibaly. La plupart des occasions venaient de Cristiano Ronaldo. Alors qu’il n’avait rien à se reprocher sur deux passes en profondeur mal ajustées de Sadio Mané (5e, 14e), le Portugais jouait ensuite de malchance devant le but. À la réception d’un centre dans la surface, le quintuple Ballon d’Or manquait notamment sa reprise de la tête (26e). Quelques minutes plus tard, il fixait la défense et décalait Talisca seul à droite ; mais la frappe enroulée du Brésilien ne trompait pas le gardien (34e).
Koulibaly frustre Cristiano Ronaldo
Guidé par Kalidou Koulibaly, qui se montrait intransigeant notamment face à Cristiano Ronaldo (45e), Al-Hilal tenait bon et surprenait même son adversaire au retour des vestiaires en ouvrant le score, contre le cours du jeu. En effet, Malcom, la nouvelle recrue brésilienne, débordait à gauche et délivrait un centre pour Michael qui n’avait plus qu’à conclure (1-0, 51e). Derrière, Koulibaly était toujours intraitable. Le champion d’Afrique se faisait encore respecter devant un CR7 en position de tir et repoussait ce dernier loin de la surface de réparation (58e).
Mais le Lusitanien n’est pas connu pour lâcher prise, au contraire. Et Koulibaly allait l’apprendre à ses dépens. Bien que son équipe ait été réduite à dix suite à l’expulsion d’Al-Amri (71e), après vérification de la VAR, CR7 égalisait sur un centre fort devant le but d’Al-Ghannam (1-1, 74e). Le capitaine des Lions passait ensuite par l’ascenseur émotionnel lorsque l’arbitre désignait le point de penalty pour une faute sur Milinkovic-Savic, avant de revenir sur sa décision avec l’appui de la VAR (77e). La rencontre se poursuivait en prolongation, et c’est depuis le banc de touche de Koulibaly, remplacé à un peu plus de cinq minutes de la fin du temps réglementaire (83e), assistait à la défaite des siens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Copyright Themes © 2022

https://comihl.upnm.edu.my/wp-content/css/panen77/