POLITIQUE

Présidentielle dans la région de Matam : les personnes âgées et les femmes en première ligne

L’élection présidentielle s’est distinguée dès les premières heures de la matinée par un engouement massif des électeurs qui, en ce mois béni du Ramadan, sont sortis en masse pour aller sacrifier à leur devoir de citoyen. En majorité, on remarquera que ce sont surtout les personnes âgées et les femmes qui ont été les plus nombreuses à se déplacer. Toutefois, le grand rush observé le matin n’a pas eu lieu durant l’après midi aux environs de 16 heures, où un taux de participation de l’ordre de 49% a été enregistré à l’échelle régionale….

Diao 2024 sans représentant

C’est une déconvenue de taille que la coalition Diao 2024 a subie suite à la défection de son coordonnateur régional, en l’occurrence, le chargé des élections dans la onzième région. En plus du coordonnateur régional, ce sont des responsables de Ranérou, Matam, Kanel qui ont tourné le dos à la coalition. Un état de fait qui a lourdement impacté de manière négative sur la représentation du candidat au niveau des bureaux de vote, en ce sens qu’il s’est retrouvé sans mandataire. Présentes durant la campagne électorale, de fausses informations distillées dans les réseaux sociaux ont ressurgi durant le déroulement du scrutin de la présidentielle. Sur la toile, des allégations ont fait état d’un appel de vote d’Abdoulaye Daouda Diallo contre le candidat de la coalition de Benno Bokk Yakaar. Ce que le responsable politique de Boki Dialloubé a dégagé en touche, en condamnant avec énergie, de telle pratique qui ne milite qu’en faveur de la désinformation. En dernier lieu, les résultats obtenus au niveau des différents centres de vote, placent le candidat de la coalition présidentielle en première position sur les suffrages valablement exprimés.

PAPE MOCTAR NDIAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page