POLITIQUE

Programme : Serigne Mboup promet d’appliquer la charte des assises nationales

Candidat de la coalition « And Nawle And Ligueey », Serigne Mboup aspire à un Sénégal reconcilié tourné vers un développement économique et social. Un rêve dont il veut faire réalité à travers son programme qui prône le changement. C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé, dit-il, à briguer les suffrages des sénégalais.

Dans son programme « Yokkou Ba Yegko », il compte créer un Conseil supérieur religieux, afin de rompre avec les vieilles pratiques. Faire de telle sorte que le Sénégal se développe. Il promet d’appliquer la charte des assises nationales et supprimer le ministère de la Justice pour y instaurer une Haute Autorité de Justice.

Dans le chapitre Etat de droit et la bonne gouvernance, Serigne Mboup s’engage d’appliquer la charte des assises nationales. « Actualisation et mise en œuvre intégrale, et sans délai, de la charte des assises nationales, incluant une réforme des institutions », lit-on dans le programme du candidat.

Le maire de Kaolack veut repenser les institutions telle que l’Assemblée nationale. Selon lui, elle exercera pleinement son « rôle de contrôle de l’action gouvernementale, y compris en mobilisant des missions d’enquête chaque fois que c’est nécessaire ».

D’après lui, les « députés seront renforcés par un dispositif d’encadrement technique au niveau de l’hémicycle et aussi sur les lieux de représentation pour pouvoir prendre et recueillir les avis des populations ».

Le Candidat de la coalition « And Nawle And Ligueey » indique que le ministère de la Justice sera supprimé et qu’une Haute Autorité de Justice sera instituée. « Cet organe est le garant de la bonne marche de la Justice, avec une indépendance au niveau des procédures de fonctionnement et de nomination. Son statut rendra effectif la vraie séparation des pouvoirs (exécutif, législatif et judicaire) ».

A en croire Serigne Mboup, les « membres de cette autorité ne seront pas nommés mais seront élus par un collège électoral dont les modalités seront discutées par tous les acteurs ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page